4 minutes de lecture

Au sommet de l'excitation

Après une journée difficile, je suis fatiguée, j'ai envie de m'évader de ce quotidien épuisant moralement.

Je sais que lui aussi a besoin d'une pause.

Je lui envoie un petit message et lui propose un dîner à Paris.

J'ai envie d'aller manger Thaï. Dans mon resto préféré.

Il arrive à se libérer. Paris en voiture ce n'est pas simple alors je vais le chercher à son bureau... Nous y allons avec ma voiture c'est plus simple.

J'ai réservé une table dans un espace au calme. Cela nous fait une bulle dans ce quotidien compliqué.

Nous discutons autour d'un agréable dîner. Un peu d'alcool pour nous détendre. Cela fonctionne plus facilement sur moi je ne tiens pas l'alcool. Au deuxième verre je suis plus détendu, et j'ai quelques idées coquines qui me passent par la tête ..... Je pense qu'il le devine à mon regard.

J'ai envie de jouer ..... Je suis en escarpins, je sors mon pied droit de ma chaussure et je viens le glisser délicatement le long de sa jambe. Il ne dit rien, mais son regard en dit long. Je continue, tout en dégustant mon plat. Mon pieds se glisse sur sa cuisse, ça le chauffe. Nous attendons le dessert....j'en profite pour déboutonner mon chemisier.... Tout en continuant de glisser mon pieds jusqu'à son entrejambe.

On ne se parle plus, juste un jeu de regards entre nous, un jeu de séduction. Notre dessert nous est servi, je reprends un verre de vin. Mon regard est pétillant, je joue avec les boutons de mon chemisier, je sens son agacement de désir.

Je remets ma chaussure... Je veux le laisser reprendre ses esprits pour pouvoir se lever et sortir de ce resto....

Nous sortons... Dehors il m'embrasse, cela faisait plus d'une heure qu'il en brûlait d'envie.

Il me demande, et maintenant on fait quoi ?

Je lui dit que j'ai une idée.... Une envie... Un fantasme ....

Nous rejoignons la voiture. Il prend le volant... J'ai trop bu pour conduire.

Il me dit que je suis une salope de l'avoir chauffer ainsi ... Il glisse sa main sur ma cuisse, remonte ma jupe et se glisse entre mes cuisses.

Il me demande où l'on va.

Je lui indique la rue de la manutention dans le 16eme.

Pendant qu'il conduit je le chauffe, je la caresse, je l'embrasse, Je lui mordille l'oreille.

Une fois garé. Nous sortons de la voiture, il me plaque contre la voiture dans cette petite rue de nuit, il m'embrasse fougueusement en glissant ses mains sous ma jupe. Il me demande "suce-moi" ... Trop facile ici .... Je lui dit de me suivre, j'ai une meilleure idée !

Nous traversons la rue .... Et là je sens qu'il devine ou nous allons. Nous marchons, nous arrivons au pieds de tour Eiffel.

J'ai réservé des billets..... Nous prenons l'ascenseur. Par chance il y a peu de monde à monter ... C'est bientôt l'heure de la dernière montée. Du coup nous sommes seuls dans l'ascenseur je me colle à lui et discrètement je le masturbe à travers son jeans.

On descend de l'ascenseur, on se dirige dans un coin avec cette sur Paris, la hauteur, le froid ... C'est excitant !

Plaquée contre la rambarde, lui derrière moi, il soulève discrètement ma jupe et découvre que je n'ai plus de petite culotte.... Et là je sens sa queue raide se frotter a moi... Il l'a discrètement sortie.... Caché sous ma jupe. Nous sommes au sommet de l'excitation.... Il m'embrasse dans le cou, il me caresse les seins.

Il me chuchote "suce-moi" je souris.

Je lui dit de prendre mon écharpe autour de mon cou et de la poser autour du sien .... Mais de ne pas l'enrouler ... Celle-ci est très longue.

Une fois mon écharpe autour de son cou je me retourne. Nous sommes dans un angle et il y a quasiment personne. Je suis plutôt bien cachée, ses mains sont appuyées sur la rambarde. Je commence à le masturber cachée sous l'écharpe, il m'embrasse, me susurre que c'est bon..

Je vérifie que nous sommes seules, et je me baisse furtivement, suffisamment pour être a hauteur de sa queue raide, que je puisse la prendre en bouche.

Ma langue glisse pendant qu'il profite de la vue je sens son plaisir. Il aperçoit des touristes au loin ... Je me redresse. Il m'embrasse et glisse sa main sous ma jupe et me pénètre avec ses doigts pendant que je le masturbe.

De nouveaux seuls je redescends et je le suce a pleine bouche, profondément, et rapidement.... Je vais le faire jouir ici, avec cette vue...

Je sens qu'il est très excité, une main vient s'agripper à mes cheveux, je le suce encore, il murmure " vas y ça vient" je le pompe au maximum, il explose dans ma bouche.

Je me redresse, il se rhabille... Il m'embrasse, me dit que c'était très bon ...

Nous faisons le tour et redescendons. Sans un mot juste des regards échangés, des sourires sur la folie que nous venons de faire .....

On rejoint la voiture.... Je prends le volant.

On retourne à son bureau, sur la route c'est lui qui joue avec moi pendant que je conduis. Il passe la main dans mes cheveux puis se glisse entre les cuisses, joue avec mon clitoris pendant que je conduis..... J'ai chaud.....

On arrive à son bureau. Avant qu'il descende de la voiture je lui dit "baise-moi".... Nous montons à son bureau, a peine la porte passée il me pose sur le bord de son bureau, écarte les cuisses, baisse son pantalon et me pénètre. Il déboutonne mon chemisier, me caresse les seins . C'est bon je gémis de plaisir..... Je ruisselle de plaisir, il sort, me retourne, soulève ma jupe, m'écarte et me sodomise. "Caresse-toi, cambre-toi, salope" je vais jouir rapidement, cette soirée était tellement surréaliste.

Mon corps se crispe de plaisir, l'orgasme est là dans le noir dans ce bureau, sans un bruit autour juste mes cris de jouissance, un orgasme puissant qui lui en déclenche un également, il ne peut se retenir et se lâche en moi...

Nous repartons chacun de notre côté, cette parenthèse fut agréable. 


Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche