3 minutes de lecture

Épisode 12 : Punition Partie 1

Plusieurs mois s’écoulèrent avant que nous n’abordions à nouveau le sujet d’une nouvelle rencontre. Et une nouvelle fois, Audrey me prit au dépourvu.

J’étais en déplacement ce jour-là, ce qui était rare. Peut-être est-ce cela qui fit jaillir l’idée de revenir faire un tour sur notre profil que nous avions laissé à l’abandon sur le site.

Toujours est-il que je reçus un message photo alors que j’étais encore au restaurant avec des clients. C’était une capture de l’écran de notre ordinateur. Aussitôt avais-je pris conscience de la nature de la photo que je me rendais aux toilettes pour pouvoir l’étudier à loisir. Le temps que je m’y rende mon téléphone ne cessa de vibrer à la réception de plusieurs messages identiques ou presque au premier. Elle avait entamé la discussion avec un homme, jeune apparemment et très impoli. Un de ceux qu’elle adorait remettre à leur place.

Hellboy23cm

- Salut ! ☺

LautreviedeJulienetAudrey

- Bonsoir. ☺

Hellboy23cm

- À qui ai-je l’honneur ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Tu pourrais peut-être te présenter avant de demander à qui tu parles, non ?

Hellboy23cm

- Oups ! ;p Pardon. Je m’appelle Kévin, j’ai 20 ans et je suis de Bordeaux. Je suis grand, athlétique, les cheveux mi long et châtains, les yeux verts et mon sexe fait 23 cm en érection. Et toi/vous ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Toi, ça ira. Je m’appelle Audrey, la trentaine, et pourquoi préciser tout de suite la taille de ton sexe ? Tu sais, la taille ne compte pas vraiment… Il y a bien d’autres manières d’exciter une femme.

Hellboy23cm

- Et tu es comment ?

LautreviedeJulienetAudrey

- C’est à dire ?

Hellboy23cm

- ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Physiquement ?

Hellboy23cm

- Oui.

LautreviedeJulienetAudrey

- Droit au but, hein ?

Hellboy23cm

- C’est mon style.

LautreviedeJulienetAudrey

- Et bien tu vois par exemple, ta bite peut bien avoir la taille que tu lui prêtes, ta manière de brusquer les choses ne m’excite pas du tout.

Hellboy23cm

- Ah. On me l’avait jamais dit.

LautreviedeJulienetAudrey

- Soit parce que tu n’as connu que des gamines, soit parce que les vraies femmes sont parties avant même de savoir qui tu étais.

Hellboy23cm

- Peut-être, mais ça m’a jamais empêché de baiser.

LautreviedeJulienetAudrey

- Tant mieux pour toi.

Hellboy23cm

- T’es habillée comment là ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Là ? Je porte juste une vielle robe de chambre, dessous je suis complètement nue et je me masturbe en te parlant.

Hellboy23cm

- Hmmm, j’aimerai voir ça. Combien t’as mis de doigts dans ta chatte ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Tu m’excites si bien que je suis à quatre.

Hellboy23cm

- Tu vois, en fait ça t’excite, salope.

LautreviedeJulienetAudrey

- Si tu savais à quel point. Les puceaux qui ne saisissent pas l’ironie m’excitent à mort.

Hellboy23cm

- C’est de moi que tu parles ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Non, de ton père, il me parle sur une autre fenêtre de tchat.

Hellboy23cm

- Tu te fous de ma gueule, c’est ça, grosse pute ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Oh oui ! Vas y, insulte moi.

Hellboy23cm

- Ça te fait marrer ? Putain si t’étais là je te baiserai la gueule comme une chienne.

LautreviedeJulienetAudrey

- Continue !

Hellboy23cm

- Après je t’enculerai et je giclerai sur ta face défoncée.

LautreviedeJulienetAudrey

- C’est tout ce que t’as ?

Hellboy23cm

- C’est ça, fais ta maline. Si t’étais là, tu rigolerais moins.

LautreviedeJulienetAudrey

- À mon avis, en fait, je rigolerais beaucoup.

Hellboy23cm

- Tu sais quoi ? Viens sur Bordeaux. Tu verras.

LautreviedeJulienetAudrey

- D’accord.

Hellboy23cm

- Quoi d’accord ?

LautreviedeJulienetAudrey

- D’accord, je viendrais sur Bordeaux.

Hellboy23cm

- C’est à dire ?

LautreviedeJulienetAudrey

- Je viendrais te voir sur Bordeaux.

- Allo ?

- Y a quelqu’un ?

- Ils sont où tes 23 centimètres ? J’attends moi.

- Coucou ?

- Déjà parti ?

Hellboy23cm

- Ok.

LautreviedeJulienetAudrey

- Ok quoi ?

Hellboy23cm

- On

- On peut se voir si tu veux.

LautreviedeJulienetAudrey

- Et bien voilà. Tu vois, tu peux essayer d’assumer.

Hellboy23cm

- Je vais te baiser comme une pute.

LautreviedeJulienetAudrey

- C’est le but. Donne moi ton numéro, je t’appelle samedi pour te dire où on se retrouve.

- Allo ?

- Reparti ?

Hellboy23cm

- Non. T’inquiète, je suis là. 07########

LautreviedeJulienetAudrey

- Très bien mon grand, ne te branle pas trop d’ici là, il va falloir que tu sois d’attaque.

Hellboy23cm

- Ouais, tu peux y compter, t’inquiètes pas.

Je bandais. C’était stupide, mais je bandais. Le simple fait qu’elle soit revenue d’elle-même sur le site était déjà excitant en soi. Notre dernière expérience avait été compliquée. Trop… hard. Bien qu’Audrey s’y fût révélée telle que moi je l’avais toujours vue, une maitresse farouche, une déesse. Avait-elle décidée de corriger Kévin pour équilibrer quelque chose en elle, une domination qui lui avait échappée avec Franck et Philippe ? Au fond ça n’avait pas d’importance.

Une chose était sûre cependant, Kévin allait se faire dévorer par ma femme. Et je ne le plaignais pas. Certains hommes auraient peut-être tournés différemment si une femme les avait remis à leur place.

Quelque chose me gênait pourtant quand je revenais seul dans ma chambre d’hôtel une fois le dîner achevé. Et s’il ne venait pas seul, décidé à donner une leçon à celle qui l’avait humilié ?

Lorsque j’appelais Audrey avant de me coucher, je lui faisais part de mes craintes, elle répondit seulement « il SERA seul, il a quelque chose à se prouver. Et puis, qui te dit que moi je serai seule ? ». Très bien, j’étais rassuré, nous irions tous les deux à leur rendez-vous et prendrions nos précautions.

Audrey était dans un état second, la perspective de donner une leçon au jeune homme la faisait bouillir. Je regrettais amèrement d’être loin de ma femme ce soir-là. Pour la première fois de l’histoire de notre couple, nous nous masturbions conjointement par téléphone, et je sombrais tardivement en pensant au weekend qui approchait.

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche