3 minutes de lecture

Chaleur d'été

C'était un lundi matin au mois de juin, elle était de bonne humeur, il faisait beau et chaud. Elle portait une petite robe noire, des escarpins blanc et bleu, elle était maquillée. 

Elle l'a connu lors d'un afterwork, ils discutaient de temps en temps ensemble, mais rien de déplacé. Elle le trouvait séduisant, charmant... 

Ce matin là dans les embouteillages elle a chaud, elle a une vieille voiture sans clim... Elle décide de lui envoyer un petit message en vidéo avec un filtre snapchat. 

Elle se met des oreilles de lapin, c'est tout mignon avec cette voix modifiée. Elle envoie et voit qu'il lui répond... voici leurs échanges : 

Elle utilise la dictée vocale pour ses messages 

L - Jolie Lapine, tu es bien matinale

E - je suis dans les bouchons, je vais à Paris, et j'ai chaud

L - tu n'as pas la clim

E - et non pas dans ma voiture .... 

L - moi dans mon bureau il fait frais ...

E - tu veux que je te réchauffe ? [la magie de la dictée vocale.... ce n'est pas du tout ce qu'elle avait dit... le temps qu'elle s'en aperçoive, elle voit la notification de lecture de son message... trop tard, maintenant il va falloir assumer, soit il attrape la perche, soit c'est un râteau]

L - je ne suis plus un lapin de 6 semaines... tu passes la journée à Paris? 

E - Non la matinée, on déjeune ensemble?

L - malheureusement je suis pris, mais on peut se voir après... 

E - On est d'accord que nous parlons de la même chose et qu'il y a aucune ambiguïté sur la suite ....

L - oui ;)

E - ok, retrouvons-nous sur le parking de X à 14h

L - ok

E - j'ai très chaud d'un coup.... 

14H arrive

Elle est sur le parking, le coeur qui bat la chamade... elle est excitée et en même temps terrifiée, c'est la 1ère fois qu'elle fait cela !

Il arrive sur sa moto, une partie de son cerveau lui dit de partir et l'autre lui dit de rester. Lui se met à sa fenêtre "salut", elle ouvre sa portière et descend, elle est stressée, elle ne sait pas si elle va oser aller plus loin...

Mais lui brûle d'envie... elle est à peine sortie de la voiture qu'il la plaque le long et l'embrasse fougueusement... Il embrasse terriblement bien... Son stress est parti, elle n'a plus que du désir....

Il y a trop de monde sur ce parking... il lui dit "suis-moi", il monte sur sa moto, elle le suit en voiture. Ils longent une forêt, ils s'arrêtent sur un parking, là  encore il y a du monde. Il lui propose une balade dans les bois. Heureusement elle a une paire de baskets dans son coffre. 

Ils s'enfoncent dans les bois, il s'arrête près d'un arbre abattu, il s'assoie sur le tronc et il l'attrape par la taille, il l'embrasse, glisse ses mains sous sa robe et découvre qu'elle porte de la lingerie en dentelle... ça l'excite encore plus... Elle se frotte à lui, mais ils ne sont pas à l'abri des regards. 

Ils s'enfoncent davantage dans les bois... ils trouvent un endroit à l'abri des regards indiscrets... il la plaque contre un arbre, l'embrasse et remonte sa robe, le long des ses cuisses, de ses hanches, de sa taille, il découvre sa poitrine généreuse ... il finit par lui ôter sa robe. Elle se retrouve plaqué contre un arbre en dessous en dentelle noire. Il glisse sa main dans sa culotte et découvre qu'elle est trempée... Elle se baisse défait sa ceinture, ouvre son pantalon, sort sa queue et se met à le sucer.... Elle se redresse... ils ont envie de plus l'un et l'autre.... mais ils ont tous les 2 des rdv en fin d'après midi. 

Cette petite mise en bouche les a mise en appétit.. ils se donnent RDV à 18h à son bureau. 

18H arrive

Elle pousse la porte de son bureau, il se lève, lui saute dessus..... il en peut plus, il ne pense qu'à elle, son corps... il a envie de la baiser depuis l'après-midi. 

Ils se retrouvent nus en quelques minutes... il l'attrape par les hanches et la pose sur le bord du bureau elle écarte les cuisses, et il la pénètre sauvagement... Elle dégouline de plaisir, il fait chaud, ils ont chaud, c'est torride, sauvage, fougueux. 

Ils s'allongent sur la moquette, elle lui monte dessus, s'empale sur sa queue raide, son corps ondule, glisse. Lui, il caresse ses seins, elle se cambre, il sent son corps se raidir, elle va jouir... sa respiration s'accélère, elle gémit, et soudain un crie de plaisir  sort, son orgasme est là.... il est bon ...

C'était intense, soudain, inattendu, agréable, surprenant.....






Écrire à AliceW

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche