11 minutes de lecture

Épisode 2 : La piscine

Je vous parlais au début du chapitre 1 de mon départ en vacances. Ce matin là il faisait beau, tout était parfait pour ce départ, je terminais les derniers petits détails du contenu de ma valise pendant qu’Emma faisait de même. Elle courrait dans toute la maison en petite culotte avec un débardeur très ample qui laissait les cotés de sa poitrine à l’air libre tout en gardant une once de pudeur qui convient à rendre fou tout homme qui serait spectateur de cette scène. Elle avait une quantité impressionnante de vêtements qu’elle triait sur le lit alors que je n’emmenais que le strict minimum, pour ma part quelques teeshirts, quelques maillots de bains, quelques shorts et ma valise était prête.

Emma se dirigea vers la salle de bain et j’en profitais pour regarder les vêtements qui étaient disposés sur une bonne moitié du lit. Beaucoup de petits shorts que j’adore la voir porter, de jolies petites robes légères et à mon plus grand bonheur je n’apercevais aucun soutien gorge. Il est un plaisir extrême pour moi de la voir porter n’importe quel vêtement sans soutien gorge. Imaginer ses tétons pointer à la moindre brise à travers son tee-shirt ou encore apercevoir un téton lorsque qu’elle se baisse quand elle porte un décolleté… Je reviens à la réalité d’un seul coup en me rendant compte que mon sexe commençait à se durcir rien qu’en imaginant tout cela.

Puis en tournant la tête, mes yeux s’arrêtent sur un petit panier où elle rangeait ses maillots de bain. Je commence à fouiller afin de regarder ce qu’elle allait potentiellement emmener pour pouvoir bronzer sur les plages de sable chaud, quand je tombe sur un tout petit string blanc. Je l’attrape avec deux doigts car il était si petit que je ne pouvais pas faire autrement. Je me dis alors qu’elle avait du faire erreur en mettant un de ses strings avec ses maillots de bain lorsqu’en fouillant un peu plus je trouve un haut de maillot de bain blanc qui était clairement assorti au string. Je me fige, observe ce string et ce petit haut blanc. Etait-ce un vieux maillot qu’elle ne mettait plus ? Allait-elle emmener ce si petit bikini en vacances ? J’avais du mal à imaginer ma Emma porter ceci. J’entendit alors la porte de la salle de bain se refermer, je reposa le bikini, et retourna à ma valise comme si rien ne s’était passé…

Je l’observais du coin de l’oeil quand elle prit son panier de maillots de bain et commença à fouiller dedans en choisissant ce qu’elle emmenait, j’attendais de voir si elle allait prendre ce string et ce mini haut… Mon coeur battait à 100 à l’heure, je n’osais pas lui en parler et j’espérais qu’elle le prendrait, elle en prit un, puis deux, puis reposa le premier… Est ce que ma Emma allait porter un string de bain devant des centaines de personnes à la plage ? Allait-elle exhiber son anatomie ? Ses magnifiques fesses ? Sa magnifique poitrine…? En y réfléchissant bien, ça ne me choquerait presque pas après l’histoire de la piscine…

Oh mais attendez, je ne vous ai pas raconter l’histoire de la piscine ! Où avais-je la tête !?

Nous allons faire un dernier retour en arrière avant d’entamer le récit de mes vacances…

Nous sommes 3 semaines avant le départ en vacances :

J’avais pour habitude d’aller à la piscine une fois par semaine quand mon emploi du temps me l’accordait, cela me détendais et me faisait faire un peu de sport.

Un matin j’eus le temps d’aller faire une petite séance piscine de 2h et Emma qui avait pris sa journée décida de m’accompagner pour la première fois. Je me préparais dans la salle de bain, j’enfilais mon maillot puis mes vêtements et mis mes affaires de rechange dans mon sac.

-Je mets mon maillot de bain directement ? Me demanda Emma

-Oui, cela nous fera gagner du temps.

Quelque minutes plus tard en sortant de la salle de bain je vis Emma avec son maillot de bain noir une pièce, tout ce qu’il y'a de plus banal mais qu’elle arrivait à rendre très sexy. Il épousait ses magnifiques formes et laissait entrevoir sous le monokini ses tétons durcis par le froid d’après douche. Elle enfila un petit short en jean ainsi que le fameux débardeur ample donc je faisais mention plus haut sur la page. Cette fois-ci les manches très large laissaient apparaitre sont maillot de bain noir une pièce. Elle me tendit sa serviette :

-Peux-tu mettre ça dans ton sac s’il te plait ?

-Oui bien sûr, tu n’as rien oublié ?

-Non c’est bon nous pouvons y aller.

La piscine municipale était à une dizaine de kilomètre, c’était une piscine couverte très calme surtout en semaine où 90% des nageurs étaient retraités. Nous étions jeudi et je savais donc que nous serions sans doute les plus jeunes de la piscine.

Une fois garé devant le bâtiment qui enfermait la piscine, je pris mon sac de sport dans la coffre quand Emma fit un petit cri aiguë.

-Qu’est ce qu’il y'a ?

-J’ai oublié de prendre des sous-vêtements pour me changer après, il faut qu’on retourne à la maison.

-Ce n’est pas très grave, tu n’en n’auras pas juste pour le temps du trajet en voiture.

-Emma fit un signe approbateur mais avait l’air assez agacé par son oubli.

Nous entrâmes dans l’accueil du bâtiment et je fis tamponner par deux fois mon ticket de piscine avant de pénétrer dans le vestiaire. C’était un grand vestiaire mixte avec des casiers rangés en lignes qui créaient des allées. Nous nous faufilâmes dans une des allées et commençâmes à nous déshabiller pour nous retrouver chacun en maillot de bain que nous avions vêtu au préalable.

Le vestiaire comprenait une petite dizaine de personnes, un couple d’une quarantaine d’année ainsi qu’un mélange d’hommes et de femmes retraités.

Une fois les casiers fermés à clé nous étions en route pour les douches qui se trouvaient dans le grand couloir qui menait à la piscine. Encore une fois les douches étaient mixtes. Nous passâmes rapidement sous l’eau pour seulement nous mouiller car nous avions pris notre douche avant de partir de la maison.

Nous entrâmes alors dans l’eau de la piscine qui était chaude et commençâmes les allé-retours. Nous discutions de tout et de rien, nous nous moquions gentiment des personnes qui portaient des bonnets de bain, bref, nous étions heureux et en parfait harmonie d’humeur.

Après 1h d’allé-retours dans le grand bassin olympique, je demanda à Emma si elle souhaitait se reposer dans le bassin d’à coté. Il y avait des jets d’eau, des bains à remous, etc… Elle acquiesça.

Toujours dans le même état d’esprit nous nous amusâmes dans le bassin, nous nous embrassions dans le bain à remous lorsqu’un homme d’une soixantaine d’années vint nous demander si nous venions souvent ici.

-Je viens une fois par semaine quand mon travail me le permet et ma copine est la pour la première fois.

-J'essaie aussi de venir de temps en temps pour essayer d’entretenir mon vieux corps, dis l’homme.

-Oh, et bien cela fonctionne très, répondit Emma avec un grand sourire

Et elle avait raison, l’homme paraissait bien 60 ans au niveau de son visage mais avait un corps très bien entretenu.

-Comment vous appelez-vous, nous demanda-t-il ?

-Moi c’est Antoine et cette merveille s’appelle Emma.

-Oh arrête un peu, me dit-elle, avec un sourire en coin.

-Moi c’est Jean, ravis de vous rencontrer.

Je me demandais ce que voulait cet homme, pourquoi était-il seul et pourquoi venait-il discuter avec nous. Je pense que Emma ne devait pas le rendre indifférent mais pourtant je ne voyait aucun regarde qui pouvait le faire penser.

-Je vous laisse tranquille les jeunes, moi je sors avant d’être flétris par l’eau en plus de la vieillesse !

Il tourna les talons et se dirigea vers le couloir des douches.

Nous nous regardâmes en se mettant à rire de cette dernière phrase lâché par l'homme.

A coté de nous le couple d’une quarantaine d’années croisé dans les vestiaires se mit à rire également.

-Vous avez fait la rencontre de Jean, nous dit la femme en souriant

-Apparement oui, lui répondis-je

-Il vient très souvent, il ne mâche pas ses mots, mais ne vous inquiétez pas, il est adorable.

Nous nous mettions a rire lorsque le couple pris à son tour la direction des douches.

Nous décidions alors de les suivre. Après une bonne heure et demi dans la piscine, une bonne douche s’imposait.

La douche était une grande salle avec des pommes de douche tous les 2m qui entourait toute la pièce. Nous choisîmes chacun une douche et commençâmes à nous laver. Jean ainsi que le jeune couple était également présent sous la douche et se lavaient tout en gardant leurs maillots de bain.

Après m’être savonné je passa le gel douche à Emma qui fit de même. Je la voyais se battre avec son maillot pour essayer de se laver, elle passait sa main tout en soulevant le maillot de l’autre, tout ça en équilibre sur une jambe en gardant le gel douche sur sa cuisse. C’était drôle à voir.

D’un coup elle me tendit le gel douche :

-Bon ! Tiens moi ça !

Je m’exécuta, puis j’en repris une noisette dans ma main pour me laver les cheveux. Je posa alors la bouteille puis juste en me relevant je vis Emma descendre d’un coup sec les bretelles de son maillot de bain jusqu’à son bas-ventre, ce qui dévoila d’un rebond sa belle poitrine. J’ai mis au moins 5 secondes à réaliser ce qu’elle venait de faire et qu’elle me demandais pour la troisième fois de lui passer le gel douche.

En lui tendant, je regarda derrière elle et m’aperçu que Jean nous observait avec un petit sourire. Quant au couple, seul l’homme regardait Emma pendant que sa femme se lavait les cheveux.

Emma était là, seins nus, en train de prendre sa douche comme si nous étions seuls. Elle se frottait le corps avec le gel douche ce qui donnait du mouvement à son 90C. L’eau des douches n’était pas très chaude et ses tétons avaient rétrécis tout en devenant pointu. L’homme du couple n’arrivait pas à détourné son regard lorsque je vis que son maillot de bain avait légèrement gonflé… Je ne pouvais pas lui en vouloir, Emma était magnifique. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Emma, 20 ans, mesure 1m75, fine mais pas maigre, elle est brune avec des cheveux qui arrivent juste au dessus de ses fesses, ses fesses parfaitement rondes et fermes et pour finir elle est modèle photo visage à ses heures perdues. Je suis une homme très très chanceux, j’en suis conscient.

Presque toute son anatomie était dévoilée devant ces personnes et cela n’avait pas l’air de la déranger. Elle qui était si pudique lorsque je l’ai rencontré, elle était à ce moment presque nue devant 3 inconnus.

Jean ne s’attardait pas sur Emma, il passait un regard sur elle de temps en temps mais très naturellement, toujours avec un petit sourire.

La femme du couple quant à elle remarqua la tenue de ma Emma et regarda son conjoint d’un seul coup afin de vérifier s'il la regardait, et oui, il l’a regardait. Je la vis sourire puis le prendre par le bras en lui disant qu’il fallait y aller maintenant. Même elle ne lui en voulait pas, combien de fois avons nous la chance d’apercevoir une si belle femme prendre sa douche devant nous ?

Il ne restait que Jean, Emma et moi. Je terminais de rincer mes cheveux tout en contemplant le spectacle qui se déroulait devant moi. Elle avait les bras en l’air pour se rincer les cheveux, elle avait complètement déployé sa poitrine sous nos yeux. Cette fois, Jean ne lâchait pas Emma du regard et avait l’air en admiration devant une femme de 40 ans de moins que lui.

-Tu as fini ? me dit Emma

-Oui c’est bon, je m’essuierai en marchant vers le casier

-Oui moi aussi.

C’est à ce moment là qu’elle baissa complètement son maillot, leva une jambe, puis l’autre pour le ramasser. J’eu le temps d’apercevoir ses jolies lèvres toutes lisses, dépourvu de la moindre pilosité et je n’en revenais pas. Elle pris rapidement sa serviette et s’enroula dedans.

Je me pencha pour voir Jean, visiblement il n’avait rien vu, il était de dos en train de se rincer.

J’étais presque déçu. Je ressenti encore une fois ce sentiment de jalousie et d’excitation mélangé. J’étais soulagé que Jean n’ai pas aperçu la vulve de ma Emma mais déçu en même temps…très déçu… du coup, dans un élan d’excitation, lorsque je vis Jean se retourner vers nous, je dis alors à Emma, qui était enroulé dans sa serviette qui lui arrivait à la limite des fesses, de ramasser le gel douche afin d’avoir une chance d’exposé ce tableau devant le vieil homme, mais malheureusement il se tourna encore au dernier moment et ne pu profiter du spectacle.

Nous passâmes à coté de Jean en sortant de la douche et nous le saluions d’un signe de la main.

Je dis à Emma que je la rejoignais au casier car je devais passer par les toilettes avant.

Arrivant au toilettes j'eus beaucoup de mal à uriner du fait de mon érection lorsque je sortis mon penis. Après quelques minutes à avoir tenté de me calmer et pensé à ce qu’il venait de se dérouler, je pris la direction du vestiaire quand je croisa Jean :

-Vous êtes au courant que vous avez une magnifique compagne ?

-Bien sûr, il faisait allusion à ce qu’il avait vu précédemment sous la douche.

-Oh que oui Jean, je suis au courant.

-Une femme aussi belle et naturelle ça ne se trouve pas partout, vous êtes un chanceux Antoine, ne lui faites pas de mal, c’est une femme forte mais fragile à la fois.

-Je suis d’accord avec vous, ne vous inquiétez pas pour ça, je prends soin d’elle.

-C’est bien mon garçon, passe une bonne journée et j’espère que la semaine prochaine vous reviendrez, avec Emma de préférence.

Il sourit puis se dirigea vers un maitre nageur qui se trouvait au bout du couloir près de la piscine. Cet homme avait l’air de connaître tout le monde.

En arrivant au casier je vis Emma déjà changée, j’étais déçu de ne pas avoir pu la voir se changer dans le vestiaire, même si nous y étions seuls. Elle arborait tout de même son débardeur sans soutien-gorge qui laissait entrevoir sa poitrine. Elle ne portait pas de culotte mais son short ne laissait rien percevoir.

Nous retournâmes chez nous en voiture, je ne pouvais m’empêcher de la regarder avec son débardeur, je ne pouvais pas m’empêcher de repenser à ce que m’avait dit Jean et

je ne pouvais m’empêcher de repenser à cette scène dans les douches. C’était comme ci elle perdait sa pudeur au fur et à mesure du temps, j’ai remarqué que cela me plaisait plus que ça me rendait jaloux. Je commençais sérieusement à avoir hâte de partir en vacances avec elle. Tout cela semblait aller crescendo et j’avais hâte de découvrir si j’avais raison ou non.

Revenons à nos moutons, notre départ en vacances… Nous étions en juillet, une belle matinée ensoleillée et nous nous apprêtions à partir. Je regardais Emma du coin de l’oeil pour savoir si oui ou non elle allait mettre ce maillot de bain string dans sa valise.

Mais ça, vous le saurez au prochain chapitre…


Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche