Moins d'une minute de lecture

L'envolée lubrique

Je rime, je m'amuse, j’endure et je durcis,

Et je jouis résistant au désir de te prendre,

Et d’un verbe qui s'engage qui voudrait te pourfendre,

Je descends, sous ta jupe, te goûter et voici

Que je lèche que j’embrasse, ta chatte ruisselante,

Que tu râles et tu cries et enfin me supplies

D’alimenter ma langue et ma bouche est remplie

De ta mouille, qui m’élève, de tes lèvres brûlantes...

Vicieusement je poursuis, au creux de l’interdit,

Ton clito assailli et deux doigts qui con-versent,

Schizophrène perfide et vorace je te dis :

De bien te retenir et je pousse et je verse,

Tous mes mots dans ta fente, qui déjà toute ouverte,

Dégouline de plaisir, et coule toute offerte…

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche