2 minutes de lecture

Fantasmes au bureau

Hmm, 14h37, je suis au bureau, et j'ai énormément de mal à me concentrer sur mon dossier que je dois pourtant finaliser avant ce soir. Des idées peu avouables me passent par la tête, la perspective de retrouver ma femme ce soir, après ses 3 jours de déplacement, me fait un peu tourner la tête. Alors comme je lui ai promis de toujours tout lui dire, me voilà bien embêté et obligé de lui dévoiler mes errements. J'en rigole mais cette perspective m'excite légèrement. Mes doigts fusent sur le clavier, ma muse m'inspire, comme toujours!! Elle recevra ce mail pendant son trajet de retour. A n'en pas douter, cela aura son petit effet.

"Un joli body d'une blancheur éclatante sur la noire couleur de ton corps, des formes voluptueuses qui me donnent envie de m'approcher, de magnifiques courbes, un cou qui appelle les bisous, des fesses à tomber par terre, de magnifiques seins qui ont certes vu deux bébés passer mais qui restent divins à regarder, gouter et caresser.

T'imaginer ainsi me donne envie de me rapprocher de toi, me caler debout derrière toi, te prendre dans mes bras et te couvrir de baisers dans le cou tout en parcourant ton corps de mes mains. Ton souffle s'accélère un petit peu, mes mains t'enserrant par la taille commencent à effleurer tes mains, tes bras, tes épaules, puis tes seins. Tout en faisant basculer une première bretelle et en commençant à titiller ton téton droit entre mes doigts, tu commences à sentir entre tes fesses se dresser mon désir. Ma main tout doucement descend le long de ton ventre, court sur ton nombril jusqu'à se glisser entre tes jambes. Tu te resserres, ne laisse pas mes doigts s'aventurer, mais cela ne m'empêche pas de déboutonner les agrafes de ton body, pour glisser tout doucement ma main sous le tissu de ton string, pour atteindre tes lèvres déjà légèrement humides.

Je commence un léger va et vient avec mon doigt qui coulisse le long de ta fente. Tu poses ta main sur la mienne pour accompagner mon geste, l'appuyant même, pour me faire comprendre qu'il n'est plus envisageable d'arrêter. Ta fente est maintenant bien mouillée, un puis deux doigts se sont petit à petit introduits.

Puis je relève ton body, te penche en avant, les mains sur le lit, tu offres alors à ma vue toute ton intimité. Mon sexe, dur et nervuré, est prêt à exploser et je ne tiens plus à l'envie de te pénétrer. Cependant je m'agenouille et prend le temps de passer ma langue sur ce joli sexe qui s'offre à moi ; j'adore ton goût ; puis à remonter entre tes fesses pour de nouvelles sensations. Tu n'es habituellement pas enclin à me laisser aller par là, mais l'excitation aidant, tu me laisses t'explorer avec ma langue, puis mon majeur. Finalement, je glisse à nouveau ma main entre tes jambes et tout en continuant de jouer avec ta chatte et ton clitoris, te pénètre tout doucement d'abord, puis plus fortement ensuite. Je t entends gemir un peu plus a chaque fois. Tu me supplies de ne pas m arrêter, tu aimes me sentir plein de désir derrière toi. Tu enfouis la tête dans la couette, pour mieux mordre les draps, tes magnifiques seins bonnet D ballotent d avant en arrière,  au rythme de mes coups de queue, pour mon plus grand plaisir.  Cette levrette non programmée nous fait tous les 2 jouir en même temps.....on s'allonge côte à côte sur le lit, main dans la main, pour reprendre nos esprits...nos yeux rieurs, heureux et coquins se croisent profondément. On s'enlace pour s'assoupir ensemble.

A tout à l'heure chérie....j'espère que tu as gardé des forces de ces 3 jours....je t'attends! Je pourrais te relire le texte en temps voulu si tu le souhaites....je t'aime

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche