Moins d'une minute de lecture

Fleur de Corail


Le jour s’est dénudé

Pour dévoiler la lune ;

Ses rayons argentés

Glissent sur ton corps de lagune.

Vêtu d’habits d’Adam,

Je baigne en eau de rose ;

Attiré par tes chants,

Je plonge en tes lascives poses.

Je nage en tes abysses

Pour pêcher ton corail ;

Il pousse entre tes cuisses,

Là où les sagesses défaillent.

Une caresse osée,

Me vient l’eau à la bouche ;

Je lape ta rosée ;

Sur ton îlot, mes lèvres couchent.

J’ouvre grand les pétales

De jolies fleurs de peau.

J’atteindrai le Saint Graal

Dans ton plaisir au stupre éclos.

Je touche du doigt ton mystère,

D’un baiser ton Mont de Vénus.

Pour te faire quitter la terre,

Danse ma langue un ballet russe.

Je m’évade dans le sérail

De ta fleur de corail.

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche