Les plaisirs d'Isatis

Une saga de AnaisKokeshi - 5 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

3 minutes de lecture

Épisode 3 : Isatis - La blonde de la piscine

Il était 18h00 quand je décidais d'aller à la piscine de l'université. La journée avait été mouvementée, et j'avais besoin de me changer les idées. Pour me rendre à la fac, je devais prendre mon vélo, et une fois arrivée, il était 18h15. En entrant dans les vestiaires, j'étais seule. Dans cette université Canadienne, il n'y a pas de cabine, apparemment, ils ne sont pas très pudiques ici. Je commençais à me déshabiller en enlevant mon t-shirt brodé "Easy Rider" (j'adore ce film !) et mes baskets.

J'entendais alors une voix féminine : -"Nice tits !" (-"beaux tétons !") 

Surprise, je me relevais d'un coup. Face à moi, une grande blonde, assez charpentée, coiffée de deux tresses et d'un bonnet de skateur. Je ne savais quoi répondre, et un "Thanks" sortit tout naturellement de ma bouche tout en la croisant du regard. La fille devait être une pure Canadienne, et d'ailleurs, elle avait des patins de Hockey sous le bras. Vraiment mignonne cette fille.

Une seconde passa et je pu remarquer qu'elle me matait carrément les seins. Un peu pudique, j'attrapais ma serviette de bain et me cachait la poitrine. La fille déverrouilla alors son cadenas à code, balança ses patins dans son casier et commença à se déshabiller à côté de moi. Gênée, je baissais les yeux tout en retirant mes chaussettes. D'un coup d’œil, je regardais son corps de haut en bas. Elle avait des petits seins, un ventre rond et de belles hanches, avec des fesses bien rebondies. Une tâche de naissance sur la hanche, et une toison blonde sur le pubis. J'avais posé ma serviette sur le banc, et j'enlevais mon pantalon en baissant les yeux de nouveau. Je pu alors sentir qu'elle aussi me matait. Plutôt petite, je suis brune et fine. Couvertes de grains de beautés, j'en ai même plusieurs sur les seins. Quand je fût nue, je me retournais pour observer la réaction de la fille inconnue. Elle me regardait toujours, en souriant. 

Pas farouche la nana ! Bizarrement, j'étais beaucoup plus à l'aise. 

Elle avait déjà enfilé son maillot rouge pétant et me sortit un "See you !" ("à plus !") tout en s'éloignant avec sa serviette sous le bras. J'étais stupéfaite. J'enfilais vite mon maillot et alla nager un kilomètre et demi. Entre deux longueurs, j'observais la fille, qui nageait tranquillement. "Elle doit se détendre après un entraînement de Hockey" pensais-je. J'étais vraiment curieuse de savoir qui était cette étudiante.

Après avoir nagé, je me dirigeais directement dans le sauna. L'université Canadienne est vraiment superbe, on peu aller nager gratuitement lorsqu'on y est étudiant, j'avais donc décidé d'y aller au moins deux fois par semaine. C'était la deuxième fois que je m'y rendais, et je n'avais pas encore rencontré de filles sportives. En ouvrant la porte, je vis une étudiante nue, assise en tailleur sur sa serviette, en pleine discussion. Elle parlait en anglais avec la blonde du vestiaire, qui avait retiré son beau maillot rouge. Encore une fois, nos regards se croisèrent. -"Hi !" sortirent les deux filles en même temps.

Elles parlaient d'une soirée qu'elles avaient passé la veille, et j'écoutais d'une oreille en m'allongeant sur ma serviette. J'avais retiré le haut de mon maillot, mais j'étais trop pudique pour me mettre totalement nue devant deux inconnues. Les filles elles étaient vraiment décomplexées, et la brune avait carrément le sexe ouvert compte tenu de sa position. Les lèvres écartées, je pouvais même apercevoir un piercing au niveau de son clitoris. D'ailleurs, elle en avait aussi un au téton droit, et deux à l'oreille.

Je m'amusais à regarder les filles absorbées de nouveau par leur discussion, et mon regard s'arrêta au niveau du sexe de la blonde. Assise les jambes croisées, elle s'était adossée au mur du sauna. Ses petites lèvres dépassaient de sa vulve, et je trouvais cela charmant. Mes lèvres étaient toujours cachées, hormis quand j'étais excitée. Ses poils blonds étaient longs et laissés "au naturel", tandis que sa copine brune avait osé tout raser. Tout pendant que je regardais ses lèvres, la fille décroisa ses jambes, et les écarta un peu. Elle devait me regarder la mater depuis tout ce temps, et elle avait décidé d'en faire un jeu. Son amie était toujours occupée à raconter sa soirée tandis que la blonde écartait de plus en plus les jambes tout en répondant. Je voyais maintenant ses petites lèvres gonfler, et la chaleur du sauna me paru infernale. D'un coup, je décidais de sortir, lâchant un "bye girls", n'attendant même pas une réponse de leur part.

L'atmosphère était devenue étouffante dans le sauna, et je décidais de prendre une douche froide pour me rafraîchir les idées. Mes joues s'étaient empourprées face à la vue du sexe ouvert de la blonde, mais que m'arrivait-il ? J'étais partie en échange international pour découvrir qui j'étais réellement, et je commençais à prendre conscience que la fille studieuse et timide que j'étais devenait curieuse et tentée... 

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche