Les plaisirs d'Isatis

Une saga de AnaisKokeshi - 5 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

3 minutes de lecture

Épisode 4 : Isatis - La blonde de la piscine II

Malgré le malaise qui m'avait envahi dans le sauna, j'étais déterminée à en savoir plus sur cette fille. Elle était vraiment jolie, et j'avais pu l'admirer plus longtemps lorsqu'elle discutait. Elle avait les yeux verts et des tâches de rousseur sur le nez et les joues. Elle avait les dents du bonheur, ce qui lui donnait du charme quand elle souriait. J'ai même pû m'attarder sur ses petits seins en poire bien gonflés, et ses mamelons roses qui entouraient des tétons larges et dressés. Je me savonnais tout en pensant à son physique quand je me rendis compte que je caressais mes seins inconsciemment depuis quelques minutes. Encore en topless, je voyais mes tétons se raidir, et j'en profitais pour les caresser avec la mousse du shampoing qui coulait lentement de mes cheveux.

D'un coup, une voix féminine me sortit de ma rêverie : -"Enjoy Nice tits !" ("amuses-toi bien Jolis tétons !") C'était la blonde, encore nue, qui venait elle aussi prendre une douche pour se rafraîchir. Elle me regardait droit dans les yeux, en souriant de nouveau. Gênée, je ne répondis même pas et baissa les yeux. Elle me provoquait carrément, et je ne savais quoi faire pour me défendre. Elle ajouta donc : -"I saw that you were looking at me in the sauna, no worries, I was doing the same ! My name is Mia, what's your name ?" ("J'ai vu que tu me regardais dans le sauna, t'inquiète, je faisais la même chose ! Je m'appelle Mia, c'est quoi ton nom ?")

-"I'm Isatis, nice to meet you then."("Je suis Isatis, ravie de te rencontrer du coup.") Nous avons commencé à discuter sous la douche, tout naturellement. Elle était étudiante en quatrième année de Baccalauréat d'Histoire, et elle faisait du Hockey depuis ses 3 ans. D'ailleurs, elle faisait partie de l'équipe de l'université, d'où les patins dans son casier. Elle était bilingue car sa mère était Québécoise, mais elle avait préféré étudier du côté anglais. J'étais beaucoup plus à l'aise et je décidais de retourner dans le sauna avec elle. Son amie était encore là, après avoir pris une douche de son côté. "I'm Jasmine, nice to meet ya !" ("Jasmine, ravie de te rencontrer !") la brune aux piercings s'étaient installée de nouveau en tailleur sur sa serviette, et je pu admirer de nouveau son bijou au niveau du clitoris.

 J'étais fascinée ! Mia avait tout de suite remarqué que je matais le sexe de sa copine, mais elle ne releva pas ma curiosité. J'avais entendu parler qu'un piercing augmentait le plaisir, mais je n'en n'avais jamais vu un. 

Les filles reprirent leur conversation, et je me mis à les observer, sans aucun complexe. Mon regard s'attardait sur le piercing au téton de Jasmine, qui mettait en valeur ses seins lourds et volumineux. Sa poitrine se soulevait lorsqu'elle inspirait, et se gonflait même. Je regardais de nouveau son pubis lisse, et ses lèvres écartées, d'où le petit bijou ressortait. Son clitoris était gonflé, entouré de deux boules argentées. J'avais envie de m'approcher de plus près pour admirer son piercing, et Mia m'interpella dans ma rêverie : -"Tu veux que je la touche ?" Elle m'avait demandé cela en français, avec son superbe accent Québécois. Abasourdie, je ne répondais pas, mais Mia s'approcha de Jasmine en mettant son index dans sa bouche. Elle le ressorti, luisant de la salive et le posant sur le clitoris de son amie, qui avait écarté les jambes. La blonde commença alors à masturber Jasmine, qui avait les deux pieds posés sur le banc du sauna. Ses doigts tournaient autour du clitoris de la brune plantureuse, qui gémissait de plaisir. Sans m'en rendre compte, je m'approchais pour mieux observer les caresses. 

Mia lui caressait le clitoris de plus en plus vite, et une goutte de cyprine dégoulinait maintenant à l'entrée de son vagin. Son sexe crémeux m'excitait énormément, et j'avais envie de goûter Jasmine. Sans attendre, je me penchais vers son pubis, et commença à lui lécher les lèvres, puis le clitoris. La brune gémissait de plus en plus fort, et ma langue faisait des vas et vient sur son capuchon gonflé. Sa cyprine était amer, et je l'avalais avec appétit. Mia, qui regardait la scène, écarta mon bas de maillot, et inséra un doigt dans mon vagin trempé. Elle me doigtait rapidement et j'accentuais son geste en bougeant mon bassin tout en continuant de lécher le clito de Jasmine. Elle s’apprêtait à jouir quand Mia retira son doigt de mon sexe, et me dit qu'elle voulait me lécher à son tour.

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche