1 minutes de lecture

Prologue.

- Stacy, tu peux venir fermer ma robe ? Je galère !

- J'arrive. Mais moi… Je ne rentre plus dans la mienne… Me dit ma meilleure amie en forçant ses hanches à entrer dans ladite robe.

- Ça t’apprendra à te gaver de chips tous les soirs.

Je me moque deux minutes avant de lui dire que si sa robe ne lui va plus, c’est parce qu’elle ne l’a pas ouverte entièrement. Cruche !

Je me contemple dans le miroir sur pied de ma mère. Je suis éblouissante. Mon maquillage est léger. Je porte de magnifiques perles blanches autour du cou et sur mes lobes.

Mes mains et mes avant-bras sont gantés de dentelle blanche extrêmement fine. Un long voile transparent recouvre ma tête, perché au-dessus de mon chignon ordonné. Un bustier en forme de cœur cache ma poitrine voluptueuse et, une longue traîne vient s’ajouter à lui.

Le bouquet de roses que me tend ma mère finit de parfaire ma tenue de mariée.

Une longue robe de dentelle et de soie blanche. qui soit dit en passant, m'a coûté une belle petite fortune.

Je n’arrive toujours pas à croire ce qui m’arrive, je veux dire, je vais épouser un homme. Et quel homme ! Avec un parcours comme le nôtre, avec les bons comme les mauvais moments et surtout les mauvais. Tentant de nous séparer, de nous blesser, de nous opposer. Nous nous passons tout de même la bague au doigt. Unis aux yeux de tous envers et contre tout.

Quand je pense que tout a commencé à la lecture de cet e-mail. Cette proposition alléchante. Cet homme imprévisible et arrogant. Cette attirance inexplicable.

Laissez-moi vous raconter cette histoire en détail. Ensuite, j’irais à la cérémonie.