3 minutes de lecture

La Belle est venue.

Elle etait là, sur le trottoir, avec sa petite mini jupe et sa valise .

Première impression ; wow ! elle est grande !

Première chose que je lui ai dite : "t'es belle" !! C'est sorti tout seul !

Il n'y a pas eu de malaise, même si elle s'est ruiné un ongle !

On a marché un peu, puis on s'est posé dans un bar plutôt cool: on a parlé, on a picollé, on a rit, j'me suis fait piquer mon parapluie !

Il est à peu prés 18h30 quand on arrive à l’hôtel, on prend possession des lieux, on met de la musique, on papote ...

j'essaie de dissimuler le fait que j'ai du mal à la quitter des yeux, mais quand mon regard croise le sien, je sais à son air mutin qu'elle est dans le même état que moi !

Plus tôt, en sortant du bar, je me suis approchée pour lui parler à l'oreille à cause du bruit des voitures et elle m'a spontanément embrassé, un baiser furtif, sorti de nul part, sur le trottoir !

La Belle est folle ! Même si elle a semblé aussi surprise que moi par son geste.

Ici,

maintenant ... laquelle va lancer les hostilités ?

Question de Fille, c'est sans compter sur Lui ... Mon Homme !

Il a su rester un peu en retrait pour qu'elle et moi on s'apprivoise. Mais là maintenant, il tourne en rond comme un lion en cage, je le connais, je sais ... ça m'amuse.

On blague beaucoup, l'ambiance est vraiment cool et la phrase dite sur le ton de la blague est lâchée telle une bombe : Allez les filles, soyez cool, montrez moi vos seins !

A partir de cet instant, c'est parti en vrille !

Je m'approche d'elle pour l'aider à ôter son chemisier ... je crois que c'est encore elle qui m'a embrassée, je me sentais minuscule ( 1m59 VS 1m 69 en talons !!) le visage plongé entre ses deux énormes seins. Je libère ses tétons, elle cherche les miens, nos regards sont complices et nos sourires vicieux !

On se roule des pelles à qui mieux mieux, nos souffles se mélangent nos caresses sont curieuses !

Qu'est ce qui s'est passé après ? Je ne sais plus trop, ça a été si vite ! On a viré toutes nos fringues en "deux secondes"

j'ai un flash je suis debout, contre le mur, J'enfonce entre mes cuisse sa tête ,elle à genoux fouillant mon sexe de sa langue, lui, fourrant la sienne dans ma bouche ! Des mains dans tous les sens, qui fouillent, qui agrippent, qui serrent . On a baisé sur la moquette !!

J'ai découvert son minou, le cul en l'air, sous les coups buttoirs de mon Homme

Il ressemble étrangement au mien, petites lèvres, pas trop charnues, j'ai envie de poser ma bouche dessus ! Je me lance, un premier coup de langue, doucement, pour sentir les reliefs de son sexe, et ma bouche est attirée comme un aimant! je l'ouvre grande pour recouvrir sa vulve chaude que j'aspire un peu comme on déguste une glace à l'italienne. Ma langue s'aventure avec délices entre ses lèvres, elle écarte grand les cuisses, j'enfonce mes doigts ! 

 Elle aime ça, elle relève mes cheveux pour mieux me regarder faire, les regards que nous échangeons sont aussi pervers que brûlants !

Aucun doute possible, nous sommes deux belles petites salopes en plein Kif !

J'ai jouis la première, après que je les ai admiré : elle, le visage plaqué sur les draps, ses superbes fesses rondes tendues vers lui qui s'y enfonçait dans un rictus de plaisir

Lui, Je l'ai observé attentivement la première fois qu'il l'a pénétrée, je voulais voir son expression au moment ou il plongerait sa queue dans ce corps inconnu. Son plaisir a ricoché sur le mien et l'a décuplé. J'ai jouis dans un long orgasme intense sous les doigts et la langue habile de ma partenaire qui se faisait généreusement prendre en levrette par mon Homme. Esquivant au passage les deux , trois morsures de ma Belle enragée.

Puis ce fût son tour, les cuisses grandes ouvertes, elles s'est offerte à nos soins. Je dévorais à présent sans plus aucune retenue son minou, enfonçant mon nez, ma langue, mes doigts dans cette adorable petite chatte inondée, alors que mon homme a genoux au dessus d'elle lui enfonçait son chibre en fond de la gorge, le ressortant régulièrement pour le claquer fermement sur son visage. Plus elle se trémoussait, plus elle gémissait, plus j'avais envie de la faire jouir ! Moi j'allais faire jouir une autre Femme ... Puis elle a libéré son plaisir en un long gémissement qui m'a dressé les poils sur tout le corps ! Pour le faire jouir, nous nous sommes partagé les choses équitablement : elle ses bourses, qu'elle aspirait goulûment, moi sa queue. Lui n'a pas réussi à esquiver ... la claque ferme qu'elle a donné sur ses couilles au moment ou il a jouit ! La Belle est sauvage ...

Elle a rit et a dit avec sa bouille Trognone ; j'avais envie d'essayer !

Je crois qu'il était dans les 21heures30 et ce n’était que le premier round d'une longue nuit de plaisir qui ne s’arrêta qu'a 11h30 le lendemain par ce qu'il fallait rendre la chambre..

La Belle est Adorable .

Merci @Shannasha pour cette délicieuse expérience.