L'amour en musique...

Une saga de Mysterious - 26 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

3 minutes de lecture

Épisode 12 : "Elle est à moi, ta queue..." (1/2)

Playlist pour scène épisodes 12 et 13:

Not Giving Up on Love (Armin Van Buuren feat. Sophie Ellis-Bextor)

First Hand Experience in Second Hand Love (Giorgio Moroder)

Behind the Wheel (Depeche Mode)

Blind (Feder feat. Emmi)

Love on the Beat (Serge Gainsbourg)

Rhythm of Love (Scorpions)

La Isla Bonita (Madonna)

The Only One I Know (The Charlatans)

J’aime (Clara Morgane feat. Lord Kossity)

Can’t Stop the Feeling (Justin Timberlake)

----------------------------

-«O ta bite qui gonfle à mon contact, à mon toucher. Elle me donne l’eau à la bouche. Je vais la caresser comme elle le mérite. Ensuite? Ensuite, je me lécherai la paume de la main pour que ma poigne soit lubrifiée. Tu vas voir… Mon lubrifiant à moi, c’est encore plus aphrodisiaque que du Durex Cosmic Desire. Ta bite frétillera dans ma main, je peux te le jurer. Elle est à moi, ta queue, et je compte bien en profiter…

J’ouvrirai le bouton de ton pantalon, et j’abaisserai la fermeture éclair. Je baisserai ton pantalon, et je te caresserai à travers ton boxer (je ne sais pas si tu es boxer ou caleçon…) La paume de ma main sur ta bite… Je te couperai le souffle, tu halèteras. Tu me supplieras de te toucher, encore et encore et encore. Mais je me ferai perverse et je ne te donnerai pas ce que tu veux tout de suite. Non… J’utiliserai ma langue pour taquiner et apprivoiser ce petit Jésus timide, à travers le tissu de ton boxer.

Ma main plongera à l’intérieur et t’effleurera avant de t’empoigner. Les premiers va-et-vient seront lents. Je lubrifierai ma main de plus belle avec ma salive. Je me concentrerai sur ton gland et ton frein. Je t’exciterai et te donnerai du plaisir. Tu grossiras et t’épanouiras dans ma main. Je ne te quitterai pas des yeux. Toi, tu fermeras les yeux. Tu continueras de haleter. Tu te mettras même à gémir. Ce sera seulement le début de nos (d)ébats…

Tes petits bruits m’exciteront, moi aussi. Le miel secrété en moi, tu le sentiras et le humeras. Un petit arôme de femme en chaleur… Je te prendrai la main, la dirigerai vers mon jean, la plongerai à l’intérieur, la plongerai sur et sous ma culotte, contre la délicate dentelle humide, contre mon minou. Je la retirerai et te demanderai de la lécher et de me la faire lécher. Je te demanderai si tu aimes mon goût. Tes petits bruits (halètements, soupirs, gémissements, grognements): tu pourras les incorporer dans l’une des futures chansons que tu composeras? Juste pour moi?

Ce sera moi qui imprimerai le rythme. Je te donnerai du plaisir comme je l’entendrai. Ce sera moi et moi seule qui te baiserai. Elle est à moi, ta queue… Je baisserai le boxer, et révélerai ta bite au grand jour. Je te saisirai fermement dans ma main, et j’accélérai le tempo. Je passerai une main sous tes couilles et les ferai rouler avec la paume. Tu aimeras… Ce ne sera pas une actrice de X qui te fera perdre pied. Ce sera moi. MOI.

Je me rapprocherai de toi. Tout en te branlant encore et encore d’une main, je glisserai mon autre main dans mon jean, dans ma culotte, et je me caresserai tout en te caressant. Je gémirai parce que je serai toute excitée. Je ne me contenterai que de quelques petits cercles autour de mon clitoris et sur. Mon bouton magique d’amour se gonflera de plaisir, et mon vagin mouillera davantage de désir pour toi, pour nous.

Je serai une nouvelle femme. Une femme dévergondée. Je lécherai et mordillerai le lobe de ton oreille. Tu aimeras, et tu me demanderas de continuer. D’une voix que je voudrais la plus sensuelle possible, je te chuchotai des mots, des sons inintelligibles sur mon désir pour toi, le plaisir que j’ai à te masturber, le plaisir que j’aurai à te prendre entre mes lèvres, le plaisir que j’aurai à avaler ta jouissance. Elle est à moi, ta queue…

Elle est à moi, ta queue… Vois comme elle me plaît… Vois le plaisir que je prends à te branler… Elle est à moi, ta queue… Je me caresse parce que te branler et te donner du plaisir me rend folle de désir, liquide, chaude. Bientôt mes lèvres intimes s’ouvriront au contact de mes doigts. Je pourrais jouir rien qu’en me touchant, mais je veux attendre… Je veux t’attendre. Je veux que ce soit toi qui me fasses jouir.

Elle est grosse, ta queue… Elle est à moi… Une petite goutte d’amour s’est formée sur le gland. Oh! Tu me désires! Je ne peux plus attendre… Laisse-moi te goûter...


Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche