L'amour en musique...

Une saga de Mysterious - 29 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

7 minutes de lecture

Épisode 11 : "Elle est à moi, ta queue..."

Playlist pour scène épisodes 12 et 13:

Not Giving Up on Love (Armin Van Buuren feat. Sophie Ellis-Bextor)

First Hand Experience in Second Hand Love (Giorgio Moroder)

Behind the Wheel (Depeche Mode)

Blind (Feder feat. Emmi)

Love on the Beat (Serge Gainsbourg)

Rhythm of Love (Scorpions)

La Isla Bonita (Madonna)

The Only One I Know (The Charlatans)

J’aime (Clara Morgane feat. Lord Kossity)

Can’t Stop the Feeling (Justin Timberlake)

----------------------------

-"O ta bite qui gonfle à mon contact, à mon toucher. Elle me donne l’eau à la bouche. Je vais la caresser comme elle le mérite. Ensuite? Ensuite, je me lécherai la paume de la main pour que ma poigne soit lubrifiée. Tu vas voir… Mon lubrifiant à moi, c’est encore plus aphrodisiaque que du Durex Cosmic Desire. Ta bite frétillera dans ma main, je peux te le jurer. Elle est à moi, ta queue, et je compte bien en profiter…

J’ouvrirai le bouton de ton pantalon, et j’abaisserai la fermeture éclair. Je baisserai ton pantalon, et je te caresserai à travers ton boxer (je ne sais pas si tu es boxer ou caleçon…) La paume de ma main sur ta bite… Je te couperai le souffle, tu halèteras. Tu me supplieras de te toucher, encore et encore et encore. Mais je me ferai perverse et je ne te donnerai pas ce que tu veux tout de suite. Non… J’utiliserai ma langue pour taquiner et apprivoiser ce petit Jésus timide, à travers le tissu de ton boxer.

Ma main plongera à l’intérieur et t’effleurera avant de t’empoigner. Les premiers va-et-vient seront lents. Je lubrifierai ma main de plus belle avec ma salive. Je me concentrerai sur ton gland et ton frein. Je t’exciterai et te donnerai du plaisir. Tu grossiras et t’épanouiras dans ma main. Je ne te quitterai pas des yeux. Toi, tu fermeras les yeux. Tu continueras de haleter. Tu te mettras même à gémir. Ce sera seulement le début de nos (d)ébats…

Tes petits bruits m’exciteront, moi aussi. Le miel secrété en moi, tu le sentiras et le humeras. Un petit arôme de femme en chaleur… Je te prendrai la main, la dirigerai vers mon jean, la plongerai à l’intérieur, la plongerai sur et sous ma culotte, contre la délicate dentelle humide, contre mon minou. Je la retirerai et te demanderai de la lécher et de me la faire lécher. Je te demanderai si tu aimes mon goût. Tes petits bruits (halètements, soupirs, gémissements, grognements): tu pourras les incorporer dans l’une des futures chansons que tu composeras? Juste pour moi?

Ce sera moi qui imprimerai le rythme. Je te donnerai du plaisir comme je l’entendrai. Ce sera moi et moi seule qui te baiserai. Elle est à moi, ta queue… Je baisserai le boxer, et révélerai ta bite au grand jour. Je te saisirai fermement dans ma main, et j’accélérai le tempo. Je passerai une main sous tes couilles et les ferai rouler avec la paume. Tu aimeras… Ce ne sera pas une actrice de X qui te fera perdre pied. Ce sera moi. MOI.

Je me rapprocherai de toi. Tout en te branlant encore et encore d’une main, je glisserai mon autre main dans mon jean, dans ma culotte, et je me caresserai tout en te caressant. Je gémirai parce que je serai toute excitée. Je ne me contenterai que de quelques petits cercles autour de mon clitoris et sur. Mon bouton magique d’amour se gonflera de plaisir, et mon vagin mouillera davantage de désir pour toi, pour nous.

Je serai une nouvelle femme. Une femme dévergondée. Je lécherai et mordillerai le lobe de ton oreille. Tu aimeras, et tu me demanderas de continuer. D’une voix que je voudrais la plus sensuelle possible, je te chuchotai des mots, des sons inintelligibles sur mon désir pour toi, le plaisir que j’ai à te masturber, le plaisir que j’aurai à te prendre entre mes lèvres, le plaisir que j’aurai à avaler ta jouissance. Elle est à moi, ta queue…

Elle est à moi, ta queue… Vois comme elle me plaît… Vois le plaisir que je prends à te branler… Elle est à moi, ta queue… Je me caresse parce que te branler et te donner du plaisir me rend folle de désir, liquide, chaude. Bientôt mes lèvres intimes s’ouvriront au contact de mes doigts. Je pourrais jouir rien qu’en me touchant, mais je veux attendre… Je veux t’attendre. Je veux que ce soit toi qui me fasses jouir.

Elle est grosse, ta queue… Elle est à moi… Une petite goutte d’amour s’est formée sur le gland. Oh! Tu me désires! Je ne peux plus attendre… Laisse-moi te goûter...

Elle est grosse, ta queue… Elle est à moi… Une petite goutte s’est formée sur le gland. Elle brille. Ton gland est un diamant. Oh! Tu me désires! Je ne peux plus attendre… Laisse-moi te goûter… Laisse-toi faire… Détends-toi… Abandonne-toi… Tu…es...à...moi.

Cette petite goutte, je vais la goûter du bout de la langue, et comme ça, je saurai et te dirai le goût que tu as. Toi, tu auras les yeux à moitié fermés. Tu pencheras la tête en arrière. Moi, mes yeux brilleront. Ils seront braqués sur toi. Je veillerai à capter et à immortaliser l’effet que je te fais et le plaisir que je te procure. Tu...es...à...moi.

Je saurai ce que tu veux, et tu t’attendras à ce que je te le fasse. Moi, je serai perverse. J’aime tailler une pipe à un mec qui me plais, tu sais. Je sais comment l’exciter et lui donner du plaisir. Ce plaisir, tu ne l’oublieras jamais et aucune autre ne saura te le procurer mieux que moi, ça je le sais. Tu… es… à … moi.

De la pointe de ma langue, je titillerai ton gland. Ma petite langue, aucun mec ne peut y résister. Oublie les films X que tu regardes car je me doute que tu en mates de temps à autre et ces actrice, moi je suis réelle, en chair et en os, avec toi, dans l’habitacle de ma Clio, près de toi. Te satisfaire est ma priorité. Tu...es...à...moi.

De la langue à la bouche, il n’y a qu’un pas. Ma calanque rose et cerise, mes lèvres, je te promets qu’il n’y a pas meilleur sextoy. Tu me sentiras autour de ton gland. Tu gémiras, tu soupireras. Je gémirai, je soupirerai. Si tu savais le nombre de fois où je me suis faite jouir en rêvant de te pomper… Tu es ma sucette préférée, Benoit. Elle est à moi, ta queue… Tu...es...à...moi.

Laisse-toi au gré du courant porter dans le lit du torrent. Tu ne seras pas insensible… Tu fermeras les yeux… Ta tête se penchera en arrière, et tu te cambreras. J’entendrai tes chants d’amour: pourras-tu les incorporer dans l’une des futures chansons que tu composeras? Juste pour moi? Je sucerai goulûment ma sucette préférée: celle au goût Benoit… Et toi, tu...es...à...moi.

Tu m’excites… Tu me plais… Tu verras le plaisir que j’aurai à te tailler cette pipe… Tu...es...à...moi. Oh! Je me sentirai couler, entre mes jambes. Tu voudras encore me toucher un peu plus tard? Tu voudras me rendre au centuple le plaisir que je t’aurai donné? Ma petite chatte n’attend que toi. Elle est à toi, ma belle petite chatte humide et appétissante… Tu voudras bien me lécher jusqu’à me faire jouir comme je n’ai jamais perdu la tête? Je suis à toi… Et, tu...es...à...moi.

Je voudrai que tu ouvres les yeux et que tu me regardes t’engloutir. Ma calanque rose autour de ton diamant perlé… Hmmm… Attention! J’en aurai loin d’en avoir fini avec toi. Pour mieux te prendre dans ma bouche, j’utiliserai une main pour saisir la base de ta verge. De temps à autre, il pourra m’arriver de flatter tes couilles. J’envisage même plus… Mais, je ne sais pas encore… Tu...es...à...moi.

Après qu’elle ait tournoyé sur ton gland, là où vous, les mecs, pliez et rompez à notre contact. J’userai et abuserai de la pointe et du plat de ma langue sur ta longue queue. Il n’y a pas meilleur lubrifiant que ma salive. Ce sera très agréable, tu verras. Par moments, mes yeux seront mi-clos. Par moments, j’émettrai des petits bruits (soupirs, gémissements). Je t’accompagnerai dans le plaisir et j’espérerai stimuler tes ardeurs. J’aurai léché ta bite en long, en large, en travers. Je ferai une pause le temps d’un instant, le temps de lécher tes lèvres, de t’embrasser, de fricoter avec ta langue, parce que j’aurai envie de te faire découvrir le goût que tu as. Tu...es...à...moi.

Ah mais en fait tu es un petit cochon… Je savais que tu étais loin d’être lisse. Tu n’es pas un ange. Tu n’es pas innocent. Je savais que tu cachais des choses, que tu étais mystérieux. Tu aimes qu’une femme te suce? C’était ça que tu as essayé de refouler? Et si j’étais la première tout simplement? Oh! J’en mouillerai encore et encore ma culotte. Je serai honorée d’être ELLE, cette femme qui te fera découvrir cette belle chose qu’est le sexe. Tu n’es pas au bout de tes découvertes. Tu...es...à...moi.

Abandonne-toi, Benoit. Fais le vide dans ta tête. Ne pense à rien, sauf à ma bouche qui te prend tout entier, sauf à ma langue qui donne des petits coups sur ton gland. Gémis! Râle! Grogne! Lâche-toi… Sois aussi crû que moi. Agrippe-toi à moi… Empoigne mes cheveux roux… Je sais qu’ils te plaisent. Je sais que je te plais. Aide-moi à imprimer un rythme bien à nous. Hmmm… J’aime sentir ta bite dans ma bouche. J’aimerais la sentir plus profondément, dans ma gorge. Elle est à moi, ta queue… Tu...es...à...moi.

Quand je prends le sexe d’un homme dans ma bouche, je me sens...je suis...toute puissante. C’est moi qui te donnerai du plaisir. C’est moi qui te ferai perdre pied… Je serai en train de te sucer… Le plaisir s’emparera de toi. Je m’attacherai à ce que ce soit le cas, petit à petit. J’aimerai te sentir grossir et t’épanouir dans mon antre buccale. Et pourtant… Je suis toute liquide. Chaude. Pantelante. En chaleur. Je ne voudrai pas que tu jouisses si vite. Ne jouis pas! Je suis loin d’être remplie. N’oublie pas qu’elle est à moi, ta queue. Tu...es...à...moi. Ce ne sera que le début de nos amours… Moi, je viendrai de te donner un aperçu de ce que peut être le plaisir. La jouissance? Ce sera pour plus tard. Je...veux...être...à...toi. S’il te plaît, chéri. Je...veux...être...à...toi. Ne jouis pas! Remplis-moi! Donne-moi ce plaisir dont je rêve depuis tout ce temps! Je...veux...être...à...toi."


Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche