L'amour en musique...

Une saga de Mysterious - 38 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 36 : "It's perfect, it's passion, it's setting me free..."

Stars de Simply Red…

– Nous serions tellement mieux dans un lit…

Je ne pouvais pas être plus d'accord. Je ne veux pas jouer les rabat-joie car c'était déjà bon d'être là et d'en être là, dans la salle de ses amis, moi à genoux, elle les jambes lascivement et outrageusement écartées, moi à la lécher avec plaisir et avidité, elle à se laisser lécher sans penser à autre chose. J'avais envie… très envie de continuer mon étude, mais cette fois… approfondie, de sa jolie chatte qui était à présent ruisselante. Ça allait être riche en promesses…

Il allait être temps d'interrompre notre séance de préliminaires afin de pouvoir se rendre dans une chambre. Ce serait plus… confortable, plus...agréable, pour nous deux, pour elle comme pour moi.

A ce moment même, je me demandais si Romain et Sarah disposait d'une chambre d'amis, en plus de la leur, chez eux. Peut-être…

Je ne me suis pas étendu longtemps sur le sujet. Non… Le seul objet de mes pensées, c'était… cette coquine de Laura. Je ne pensais qu'à elle. Je ne pensais plus qu'à ça : la voir allongée dans un lit, sur la couette. Elle et moi sur l'oreiller… La voir étendue de tout son long… La voir écarter ses jambes légèrement, finement musclées, comme pour me signifier qu'elle était en train de réclamer, une fois encore, ma bouche sur son intimité…

J'avais la tête ailleurs. Mon esprit était ailleurs, le temps d'un instant.

– Allô… Il y a encore quelqu'un sur Terre ? Je peux savoir à quoi tu penses encore, Benoit ?

Tiens, tiens… J'ai eu comme une impression de déjà vu. Comme si j'avais déjà entendu ça quelque part…

J'AVAIS DEJA ENTENDU CA QUELQUE PART ! C'était quand je bandais comme un fou et que je mourais d'envie qu'elle me fasse une fellation. Mais, cette fois…

– Laura… Je… Je pense à toi, allongée sur ce lit. Je pense à moi, confortablement installé entre tes jambes… Ma langue qui va et qui vient sur ta chatte et qui te fait perdre la tête… Je pense à nous, sur la même longueur d'onde…

Laura m'a interrompu alors que j'étais lancé :

– Je vois que je t'ai libéré, délivré, comme dirait la chanson. Hmmm… Intéressant… Intéressant… Je te laisserais bien t'occuper de moi encore, Benoit…

– J'ai envie de lécher ta petite chatte, Laura… Encore… S'il te…

Laura m'a de nouveau interrompu :

– Tu n'as même pas à me demander, Benoit, tu sais ? Vo-yons ! A vrai dire, ça me fait un… je-ne-sais-quoi que tu te laisses maintenant aller et que tu prennes des initiatives, tu sais. Quant à moi, tu le sais mais… Ma belle chatte toute humide n'attend plus que toi. Elle est à toi, ma belle petite chatte salée.

– Je l'aime bien, ta chatte, Laura.

Je lui ai adressée alors un beau sourire et je l'ai embrassée fougueusement. Elle a gloussé en retour.

Nous étions en train de nous dévorer des yeux. C'était décidément un beau moment. C'était parfait jusque-là. Laura était juste… parfaite comme partenaire… et pas que sur le plan physique. Elle savait que j'étais puceau, et pourtant, elle n'en faisait aucun cas. Elle savourait l'instant. Comme moi… J'étais si bien en sa compagnie. Oh Laura… Si seulement je pouvais te faire jouir pour t'exprimer ma gratitude...

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche