L'amour en musique...

Une saga de Mysterious - 26 épisode(s)

< Épisode précédent

1 minutes de lecture

Épisode 26 : Révélation

Sa bouche s’est posée sur son sein… Après avoir donné des petits coups de langue sur le décolleté de la belle et plantureuse rousse, j’avais encore plus envie de donner du plaisir à Laura. Elle m’en avait donné, beaucoup, avant, et j’avais vraiment envie, à mon tour, de le lui en donner.

Je donne des coups de langue sur l’aréole. Je l’imagine…rose… Je donne des coups de langue, tantôt lents...sensuels, tantôt plus vifs..rapides. Je pose mes lèvres sur le téton, et mes lèvres le sentent, le palpent. J’encercle ce téton de mes lèvres, et je l’embrasse. Laura a beau être encore protégée par cette armure de dentelle, couleur bleu poudre, qui lui sert de soutien-gorge, elle n’en est pas moins sensible.

Sous l’effet de mes coups de langue, de mes petits baisers et de mes succions, je sentais à présent les tétons de Laura pointer, darder. Je les sentais au contact de ma bouche… de mes lèvres… de ma langue… Malgré le fait que ce soutien-gorge push-up cachait encore, pour l’heure, sa poitrine gironde et généreuse… les tétons commençaient lentement mais sûrement à s’allonger. Ils n’étaient pas insensibles à mes caresses.

Elle haletait. Elle soupirait. Elle gémissait. Elle avait du plaisir…

Cette jeune femme, audacieuse comme ce n’était pas permis, avait du plaisir parce que c’était MOI qui le lui en donnais ! Ca m’a fait comme un choc. C’était une révélation pour moi. Moi, Benoit, j’étais capable de donner du plaisir à une femme !

Je délaissais ses seins pour descendre, encore un peu plus au sud. Des petits baisers, tout fins, tout légers, tantôt mouillés, tantôt non, sur son ventre plat. Elle avait une taille de guêpe. Laura me plaisait vraiment. Elle était irrésistible, et ça faisait déjà longtemps que je n’étais plus en mesure de lui résister. J’étais sous le charme, et je lui appartenais.

Under Your Spell de Desire…

Et pendant que j’embrassais avec amour et… envie son ventre, j’attendis comme un bruit. Un bruit peu audible, mais je l’ai entendu malgré tout. J’avais beau être à genoux à présent, je levais les yeux, en direction des yeux de Laura. Ses yeux auraient dû la cible de mon regard. Il n’en fût rien. Mes yeux avaient stoppé leur course au niveau de la poitrine de la belle rousse. Je comprenais à présent d’où venait ce minuscule bruit que j’avais entendu, quelques instants auparavant… Elle venait de dégrafer son soutien-gorge bleu poudre. Elle avait à présent les seins nus. Ce qui avait été un rêve, un fantasme… devenait réalité.

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche