1 minutes de lecture

Lettre à toi que je quitte

Mon amour, merveille de ma vie je te quitte.

Je ne supporte plus ton ego surdimensionné et ton catalogue de femmes que tu dégaines toutes les semaines. Tu dis aimer ta femme et tu la trompes depuis sept ans avec des centaines de créatures. Tu dis m'aimer le mardi et tu pars aux chandelles avec une femme gourmande qui ne te satisfait déjà plus beaucoup jeudi soir.

Lorsque j'ai perdu l'homme qui me rendait accroc aux gifles et autres formes de domination, tu as prétexté ne pas vouloir te mêler de ces disputes par amitié pour lui. Amitié plus forte alors que ton amour pour moi. J'ai vu les limites de notre relation à cet instant.

Tu es un flot de joie de vivre, un homme à paillettes et aux jolis mots. Un escroc aussi. Un homme qui nous roucoule des mots délicieux à longueur de journée mais jamais ne s'engage. Un homme comme les autres en fin de compte...

Alors ce soir je dis stop à nos rencontres joyeuses sans lendemain, stop à cette rencontre trop guimauve à mon goût. Stop à l'attente de tes lèvres, de tes mots cocons, de ton sexe épousant mes courbes à la perfection.

Je veux que tu m'aimes et ne me quittes plus. Tu veux ta liberté et ta femme.

Je te rends tes ailes et tes mensonges. 

Adieu mon amour. Merci pour ces heures à oublier la vie maussade qui coulait en moi et que j'ai vaincu aujourd'hui. Merci pour ces sorties et ces compliments. Tu ne lis pas mon blog. Tu ne verras pas ce texte. Seule la distance que je vais installer entre nous t'indiquera que l'heure est venue de t'oublier et de rire seule. La vie est belle. Tu m'as montré la voie. Merci infiniment. Il est temps pour moi à présent de respirer et d'aimer pour de bon...

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche