2 minutes de lecture

Plaisirs fantômes

Mon cher inconnu,

Vos messages quotidiens, si voluptueux, si sexy, si sensuels, mettent le feu à mon esprit et à mon corps. Tous les jours j’attends cette dose d’érotisme qui embrase mon corps et qui met mes sens sans dessus dessous.

Aussi à mon tour aujourd'hui j'ose, oui j’ose vous raconter mon désir, vous décrire une séance de plaisir solitaire dont vous êtes l'inspirateur.

Je suis assise par terre, adossée à un meuble froid, je fais face à un grand miroir. Je suis totalement nue, mes seins sont lourds et pleins, fièrement dressés, mes jambes sont largement écartées, mon sexe n'attend que ces caresses retenues à grand peine tout l'après-midi. Ces caresses que vous m'avez prodiguées métaphoriquement dans l'un de vos messages.

Ma fente entrouverte laisse apparaître des nymphes légèrement luisantes de cyprine, mon flux est plus abondant que d’habitude et je m’en amuse. J’humecte mes doigts à ma bouche et les dirige vers mon antre. Douceur velouté, chaleur corporelle, moiteur de désir. Mon sexe est hyper réceptif au point que, dès le premier contact, le plaisir surgit en embuscade, prêt à m’envahir, prêt à exploser malgré moi.

Mon ventre se contracte, mes seins s’éveillent encore un peu plus, se gorgeant de désir, ils sont voluptueux et appellent les caresses, mon clitoris lui aussi se manifeste, il est très gonflé, sensible comme rarement il l’a été, il veut que je m’occupe de lui, que je lui donne du plaisir, que je me donne du plaisir !!!

Je n’en peux plus d’attendre, quel enfer cette journée au cours de laquelle j’ai dû réfréner mes pulsions sexuelles, museler mon côté animal … tout le long de l'après-midi vos messages érotiques ont mis le feu à mon esprit et à mon corps, je ne suis qu'une boule de désir.

Alors lentement, très lentement je débute mes caresses, j’écrase mon bouton de mon majeur, je le malaxe, l’agite, l’excite, le fais rouler … J’ai chaud, de cette chaleur intérieure qui monte, qui irradie jusqu’à incendier mon corps !!! Des images me viennent, un homme, vous cher inconnu, que j'imagine, grand, aux yeux brillants , au regard bleu et perçant, vous êtes là, présent, vivant dans mon esprit embué par le désir, vous ne dites mot, mais je vous "entends", je vous sens, je devine vos pensées....

Je suis troublée, charmée... séduite et très excitée car sous votre regard je me sens si belle si désirable et si libre.

Mes doigts n’ont pas cessé leurs caresses, ma fente est maintenant largement ouverte, je perds toute retenue, je lèche mes doigts, les replonge dans mon sexe et les lèche encore, j'aime mon goût, mon goût de sexe épicé et iodé et mon odeur si suave et délicate. Je continue à me caresser plus rapidement encore, l'orgasme est là qui attend, annoncé depuis un moment déjà par des picotements dans mon bas-ventre, par les premières contractions de mon corps. J'ai chaud, je n’en peux plus, je commence à haleter, je sens une vague de plaisir monter en moi, très lentement au début et puis de plus en plus rapidement. Je finis par perdre le contrôle, je ne maîtrise plus rien, mon corps a pris le pouvoir sur mon esprit, c'est juste délicieux !!!

L'orgasme m'envahit toute entière dans une explosion de contractions de soubresauts et de plaisir intense me laissant étendue par terre quasi inanimée ...

Vous, mon bel inconnu êtes toujours là, vous m’observez … J'aime votre sourire, j’aime votre regard. J’aime ce regard azur et le message que j’y lis. On dirait une déclaration, la déclaration d’un amour naissant, un amour né d’une rencontre improbable … Un amour entre deux êtres qui ne se sont jamais rencontrés,

Je vous offre cet orgasme.

Votre Esse


Lettre concours 

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche