Moins d'une minute de lecture

Ma pounette

*Pour qui donc posais-tu toutes ces questions?

Tu ne les posais qu'à une seule personne

Et s'il fallait que je te questionne...

"C'était pour une amie...": pas pour toi, non.


*Tu m'as demandé de rester, la nuit,

Tu voulais que je reste à tes côtés,

J'aurais bien vu, là, mes rêves exaucés,

Surtout avec une femme qui me sourit.


*Pourquoi suis-je resté dormir avec toi?

Je devais être tellement amoureux fou

Pour me rendre compte que c'était, en fait, flou,

C'est juste que je t'aimais, sans foi ni loi.


*On s'était dit, dix-huit heures trente

Mais quelqu'un semblait déjà avec toi...

Tu n'en avais rien à faire de moi

Et il t'a caressée, et tu lui as fait cette turlutte...


*"Amuse-toi bien!": voilà ce qu'il m'a dit,

Tu ne l'as pas giflé car je l'aurais vu,

Le rouge ne passe jamais inaperçu

Même si c'est sur des joues qu'on le lit.


*Tout un contexte que j'ai voulu te créer

Mais qu'au final, tu as balayé de la main

Et mon amour avec, avec dédain,

C'est ça! Fais mine de t'énerver...


*Petite pounette... Ma pounette... Mais belle petite garce.

Voilà, c'est fini... Toi: aussi froide qu'une glace.