4 minutes de lecture

Ma première expérience anale

Je ne le sais pas encore, mais aujourd'hui mon homme va me sodomiser pour la première fois, et je vais avoir mon premier orgasme anal.


Voici mon premier récit. Bonne lecture.


Le soleil se lève et la lumière du jour traverse le rideau. Je me réveille dans ses bras, dans nos draps. Il ouvre ses beaux yeux et son regard ténébreux se pose sur moi.

Des caresses et baisers sensuels, avec toute notre tendresse et notre amour. De longues minutes à flemmarder sous la couette, nos deux corps nus collés l'un à l'autre. Dimanche matin oblige, petit-déjeuner au lit. Quelques discussions légères, nos corps tactiles et nos habituels jeux de regards.

Lorsque l'on s'est rencontrés, j'ai très vite compris que Monsieur est beaucoup plus expérimenté que moi. C'était une promesse implicite de découverte de nouvelles sensations.

Je ne le sais pas encore, mais aujourd'hui je vais avoir droit à ma première sodomie. Depuis quelques temps, on en parle : je sais que c'est pour bientôt, mais je ne sais pas quand, et je m'impatiente de vivre cette nouvelle expérience. La provocation est ma spécialité, et ces derniers jours j'avoue en avoir pas mal usé.

- Tu parles beaucoup de ton cul en ce moment ; m'avait-il fait remarquer

- Oui, oh tu sais... Façon de parler. Le cul, la chatte, c'est pareil hein !

Alors, ces jeux de regards, et mes mains qui se baladent sur lui. Et son souffle qui s'intensifie, son coeur qui bat de plus en plus vite.

On est allongés sur le côté, lui derrière moi. Je sens ses doigts glisser entre mes jambes et se diriger vers mon petit trou. Je serre les fesses par reflex, il les écarte. Ses doigts mouillés font des allers et venues entre mon clito et mon petit trou. Une chaleur m'envahit : son doigt a glissé dans mon anus, et le voilà qu'il joue avec !

Je me perd dans mes sensations quelques minutes et me sens vide à nouveau.

Avec sa plus belle voix, il prononce ces mots :

- Met-toi en levrette au bord du lit

J'aime tellement qu'il soit directif...

Je me met en position et place toute ma confiance lui. Mon homme est d'un romantique et d'une douceur incomparable. Il est la tendresse incarnée, mais une tendresse sauvage...

Je ne le sais pas encore, mais aujourd'hui je vais avoir mon premier orgasme anal.

Il se place délicatement derrière moi, passe sa main lentement le long de ma colonne vertébrale, de mon cou jusqu'à mon cul. Et après avoir lubrifié mon petit trou, il me pénètre doucement. Je ressens chaque millimètre de son gland me pénétrer. Je suis cambrée et immobile, complètement décontractée, et complètement docile. Mon cul lui est offert. Je m'avance un peu sur le lit, et lui, il avance en moi. Mon dos est droit maintenant, et mes bras en avant. Il m'invite à poser mon ventre sur le lit, et il pose le sien sur mon dos. On y est : mon homme est en moi. Je suis remplie, et je tremble déjà. Tant d'amour et de désirs, et nos deux corps qui ne font plus qu'un.

- Je vais commencer à faire quelques vas-et-viens ; me chuchote-t-il à l'oreille.

Après 4 coups de reins lents et délicats :

- Tu peux y aller, je n'ai pas mal du tout

A peine ai-je terminé ma phrase que son bassin heurte le mien. Je pousse un petit cri. Douleur ou surprise? Un peu des deux je crois. Je le sens de plus en plus profond en moi, et à chaque fois qu'il recule, mon cul le réclame. Il me serre fort sous la poitrine, seuls mes avant-bras et mes jambes peuvent bouger. Je peine à respirer normalement, je n'arrive plus à penser à rien : c'est une explosion de sensations. Mes gémissements se transforment en cris, je m'accroche au drap sur lequel je remue malgré moi d'avant en arrière.

- Je veux que tu jouisses en moi

Pensez-vous que Monsieur s'est fait prier? Vous avez raison, il accélère et s'enfonce en moi de plus en plus profondément. De mon côté je perd la tête, je ne sais même plus qui je suis. Je sens son souffle dans ma nuque, et entend ses gémissements qui commencent à se faire réguliers et intenses. Alors je comprend que mon homme se plaît dans mon cul, et son plaisir décuple le mien. Bientôt, une chaleur monte en moi, dans tout mon corps. J'ai froid et chaud en même temps, je tremble, mes membres s'engourdissent et j'ai comme des vertiges. Je n'arrive pas à ouvrir les yeux tant les convulsions de mon visage sont fortes. Je pousse un cri énorme et long : l'orgasme est là. Le temps ne se fige pas, les pénétrations ralentissent et s'intensifient, mon homme attrape mes mains et les serre fort dans les siennes. On jouit ensemble et au même moment. Il éjacule en moi, puis s'arrête et pose sa tête sur la mienne. Il caresse mes bras et mes mains, m'embrasse dans le cou et me chuchote qu'il m'aime. D'une voix tremblotante je lui répond que je l'aime aussi, et appréhende le moment où il va se retirer. Aussi délicatement qu'il est entré, il sort.

Et après avoir repris nos esprits et une douche bien chaude, on se retrouve dans notre lit, enlacés et amoureux. Comme à notre habitude, on se plaît à communiquer mutuellement nos sensations et sentiments en liant attention et communication. C'est aussi l'occasion d'échanger sur nos envies et fantasmes, pour nous lancer dans de nouvelles aventures.

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche