Ma sulfureuse destinée de soumission

Une saga de Servitorine - 1 épisode(s)

5 minutes de lecture

Épisode 1 : la rencontre


La destinée humaine se confond entre expériences sensuelles torrides et désespérance terrible sur notre bas-monde qui roule depuis la nuit des temps en alternant des périodes de pudeurs excessives ou de débauches insatiables…

Comment ne pas voir dans le spectacle des événements qui nous assaillent une causalité intelligente qui nous impose de vivre des circonstances existentielles toujours enrichissantes pour nos intelligences incomplètes et qui dépassent parfois nos rêves les plus incroyables.

Le hasard ne peut exister tant la force créatrice nous conduit vers les expériences nécessaires pour le renouveau de notre fibre sensible en perpétuelles mutations et proclamé ainsi les répercussions inévitables de la loi d’amour universelle.

Quand on voit de nos jours par internet et ses voies de communications instantanées la multitude d’hommes ou de femmes qui aiment se soumettre, se laisser dominer pour ressentir des saveurs sensuelles exquises et envoutantes, on peut raisonnablement penser que cette impression d’abaissement ou d’avilissement n’est pas anodine et qu’elle provient de faits antérieurs qui ont façonné les tendances des dévots serviles d’aujourd’hui.

Car selon l’axiome « il n’y a pas d’effet sans cause » il est logique d’admettre que la destinée humaine dans toute ses composantes est soumise à une force supérieure qui assure une stabilité dans le progrès universel au cours de l’éternité des temps.

La loi de réincarnation est le seul vecteur qui peut expliquer avec logique les poussées de perversions qui viennent par vagues déferlantes, au cours des âges, tenter les âmes aimantes, ignorantes ou corrompues. Devant les sensations incroyables qui prennent possession de certains corps dans des situations d’asservissement, nous pouvons imaginer que celui qui a pris du plaisir à faire souffrir se retrouve prisonnier de ses agissements passés et revient s’incarner dans une nouvelle vie dans le rôle de soumis.

Comme la nature qui vit au rythme des saisons, de la mort de l’hiver à la renaissance du printemps, l’homme poursuit son évolution au cycle des renaissances et il rythme sa sensualité à la volonté de son âme de s’épanouir dans des rôles toujours plus subtils : Naître, Mourir, Renaître, progresser sans cesse, telle est la loi.

Alors, après ce petit aparté, je vais vous narrer une aventure inattendue, exaltante, extraordinaire, dégradante ou avilissante selon comme on se situe dans l’approche de la sexualité et de ses scénarios d’épanouissement intérieur.

Nous sommes le 25 décembre 2021 et je m’apprête à rejoindre ma sœur pour aller passer la journée de noël dans sa maison familiale en région lyonnaise. Je viens d’avoir 56 ans et j’ai créé tout récemment ma micro entreprise dans l’accompagnement de personne.

Pour effectuer les 500 km qui sépare mon domicile à celui de ma sœur, j’ai pris contact avec Lætitia 36 ans par l’intermédiaire du service Blablacar pour utiliser de façon sympathique et conviviales les quelques cinq heures de voyage.

Nous nous sommes donnés rendez-vous à St Avertin (département 37) à 6h00 ce 25 décembre, sur la place de l’Église.

Pile à l’heure se présente un « Sportage » Blanc de la marque Kia d’où sort une incroyable amazone. Immédiatement son regard pénétrant avec ses magnifiques yeux marron trouble mon âme. Son sourire enjôleur me fait oublier sa joue qu’elle me tend avec grâce. Tout confus j’essaie de cacher ma déstabilisation et donne un délicat baiser sur sa pommette douce et savoureuse. Après m’avoir fait ranger mon sac dans le coffre de son véhicule, elle m’invite à prendre place à côté d’elle.

Je suis littéralement foudroyé devant cette déesse conductrice. Son chemisier d’un blanc éclatant qui laisse imaginer des petits seins tout moelleux, ce court short en cuir qui laisse voir ses jolies cuisses jusqu’à ses genoux somptueux et ses jambes savoureuses qui se perdent ensuite dans ses splendides bottes marrons qui rappellent majestueusement la splendeur de ses yeux.

Même dans mes rêves les plus fous, jamais je n’aurais pu imaginer pareil scénario, d’être à proximité d’une naïade de la nature pendant au moins cinq longues heures dans une intimité déconcertante. Ses premiers mots sont un hymne à la sensuelle attraction et je ne peux qu’être soumis à cette déferlante de volupté.

Je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit que déjà elle me questionne sur ma vie. Enivré par son charme irrésistible, je lui dis tout. En détail, elle connait rapidement mon projet professionnel, mes espérances pour la nouvelle année qui approche à grands pas. La seule chose que j’apprends d’elle c’est qu’elle est chauffeur de taxi, et qu’elle a dû conduire un client pour un long déplacement en Touraine. Ne voulant pas effectuer le trajet retour seul, elle a fait une demande de covoiturage et nous voilà donc réunis dans une atmosphère des plus excitante.

En arrivant à la hauteur de Bourges, elle m’avoue que j’ai l’âge de son père et qu’elle me trouve vraiment sympathique. Ce compliment me va droit au cœur et rend mon émotion encore plus palpable. Et puis arrive l’instant incroyable, où nous roulons depuis presque deux heures et là, elle décide de s’arrêter sur une aire d’autoroute totalement déserte s’intitulant « Le Gite aux Loups ». Elle coupe le moteur de son véhicule, me regarde avec son sourire envoutant et d’une voix suave indescriptible, elle me dit :

« - Je peux donner à votre vie de nouvelles perspectives. Si vous le voulez bien, je peux vous trouver une clientèle suffisante pour que votre entreprise prospère. Il suffit simplement que vous me donniez le contrôle total et intégral de votre existence et je vous guiderais vers le sublime épanouissement. »

Totalement sous le joug du charisme de mon incendiaire hôtesse, je la laisse poursuivre sans la moindre résistance. Elle reprend magistralement :

« - Je suis sûr que nous sommes faits pour nous entendre, votre sensibilité me touche beaucoup et j’ai envie de construire avec votre gentillesse un éden de dévotion où chacun de nous trouvera son divin équilibre. »

Devant l’assurance surréaliste de cette jeune beauté, je me laisse submerger émotionnellement et je ne peux que lui balbutier quelques mots presque inaudibles. Certaine du sacre de son ambition encore caché, elle me dit avec ses yeux marron fixant mon regard hypnotisé :

« - Je veux faire de vous mon collaborateur privilégié, mon intimité dévouée. Je veux que vous deveniez mon serviteur attitré et que corps et âme vous soyez le dépositaire de tous mes désirs. » Puis sans me laisser le temps de respirer, elle conclut :

« Êtes-vous partant pour ce nouveau challenge ? Je vous laisse le temps que j’aille aux toilettes pour que vous développiez une propice réflexion. »

Et je me retrouve brutalement tout seul, totalement sans voix face à cette proposition troublante qui met mes sens en ébullition. Mon sexe n’ayant pas trouvé une seconde de repos depuis notre départ tant Lætitia sait user et abuser de son charme sur mon âme conquise.

A suivre...

Écrire à Servitorine

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche