Mon intime étranger

Une saga de Fleurdepom - 4 épisode(s)

< Épisode précédent

2 minutes de lecture

Épisode 4 : La cueillette du printemps

Des mots encore et encore , des mots qui se frôlent et se reconnaissent

Des rires qui se répondent

Le printemps bien installé

Toi dans ton jardin

Tu vas cueillir des cerises…

Moi dans mon bain

J’en ai à mes côtés, j’ai craqué ce soir, une tentation, un plaisir qui ne se refuse pas…

Une gourmandise sans conséquence, un plaisir tellement innocent, ...

J’en choisi deux bien attachées, juste pour le jeu comme quand on était enfant.

Retrouver les plaisirs perdus…

Juste se laisser aller et savourer le plaisir…

Je porte la première à ma bouche

Insolente de plaisir, elle est belle, lisse, écarlate, elle a su attirer mon regard,

Elle m’ouvre grand les bras

Je ne résiste pas plus

Je vais te déguster

D’abord admirer, toiser, désirer, toucher enfin..

Je l’approche de mes lèvres lentement, doucement sortir la langue et toucher la peau. Puis les déposer tendrement…

Un premier coup de langue, la promesse du régal, plus forte encore

Je l’engouffre entièrement et commence alors un joli ballet, elle explore ma bouche dans un lent va et viens…

Ce mélange de douceur et de résistance,

Mmmmm…

Je m’enfonce un peu plus dans mon bain et savoure..

Je savoure ce moment où je craquerai,

Enlever avec mes dents un peu de peau

Découvrir son goût, m’en émerveiller

La saveur emplit ma bouche

Les prémices du délice m’affolent …

Stop, je te retire ,joli fruit de ma bouche et te jauche,

Tu es toujours aussi belle,

Tu me tente toujours tant.

Ta chair si fragile qui apparaît aura raison de ma raison

J’en veux plus, là maintenant, reviens vers moi ma jolie.

Pénètre encore que je te dévore toute entière

Une pensée pleine de gratitude pour la nature et ses merveilles

Mes pensées glissent dans un beau verger

Au milieu des pommiers, des cerisiers, au pied du cèdre fraîchement planté…

Je déguste un des plaisirs merveilleux de cette terre !

Elle libère enfin tout son arôme,

Le jus doux et sucré coule dans ma gorge

C’est l’apothéose des sens

Je ferme les yeux

La vie est belle !

Je suçote encore quelques minutes le noyau, dernier souvenir de ce plaisir …. oooh combien charnel.

Vous ne pouviez pas savoir que la cerise est mon fruit préféré… oooh vous pauvre pêcheur… de mon verger.

Écrire à Fleurdepom

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche