Mon intime étranger

Une saga de Fleurdepom - 4 épisode(s)

Épisode suivant >

1 minutes de lecture

Épisode 1 : Mon intime étranger - Les doux prémices...

A la radio les Brigitte susurrent ces mots qui résonnent dans mon corps

« Vient ce jour, ma peau ne sait plus attendre

Viens cours, des papillons au creux du ventre

Viens me porter secours, je brûle de nous imaginer »


Au fond de mon ventre

Au tréfonds de mon corps, une braise se consume

Tel un feu de joie

C’est brûlant     sujet brûlant       sujet tabou

A bout de force au bout de moi au bout de tes mots au bout de mes seins qui s’endurcissent

Trop longtemps enfermé nié délaissé


Le brasier,

La base de l’existence

Les fondements du désir


Tu entrouvres avec moi la boite de Pandore

Pénètre dans mon antre

Je cède à la curiosité

C’est trop tard


La braise se libéré et me brûle

J’ai chaud

Je me consume de ton désir

Quelques mots quelques sms ont suffit à décacheter l’embrasure

Je suis prête


Réinvestir ce corps me soumettre à cette force


Le jeu troublant commence, des mots cachés, de mots osés aussitôt effacés

J’utilise des artifices, me cache, me réfugie pour enfin pouvoir sourire à tes mots, réagir à tes coquineries

Mais chuuut…que l’on ne nous surprenne pas


Mon souffle s‘accélère, c’est succulent,

Mes mains se dirigent inexorablement je caresse mon corps tu me guides Je sens tes doigts m’effleurer

J’invoque ta bouche et implore pour que ta langue s’attarde

L’envie de toi m’inonde

Mes doigts se font plus hardis quand je lis ton envie de me posséder


Ma vie trop sage se déroule hors de ce lieu à la fois prison et évasion.

Découvrir le grain de ta peau, le réaction de ce cou si sensible, sentir tes mains, entendre ton souffle s’accélérer, plonger dans ton regard


J’ai faim de toi

J’ai faim de vie


Elle me semble prometteuse et belle

Suspendue aux prochaines vibrations de mon téléphone

J’ai déjà hâte de te lire

Tu attends que je sois prête à te rencontrer et le vertige de notre rencontre me prend

Un hôtel certainement

Deux amants

Peut-être bientôt ta voix, ta peau, ton odeur, ton goût, tes mains…


De l’autre côté, on m’appelle

Je reprends mon rôle telle une comédienne, il faut retourner sur scène…


Écrire à Fleurdepom
Tags

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche