Ô belle demoiselle

Une saga de Mysterious - 7 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 5 : Cécilia 2

Quand je suis seul, la musique et ma guitare sont mes deux meilleures amies. Je suis dans ma bulle, et la magie opère. Je me perds dans le temps car je ne vis plus que pour ma musique et je n'ai alors plus la notion de temps. J'oublie tout. Je suis comme seul au monde.

Mais ça… C'était avant que cette jolie «petite» brune ne sorte de je-ne-sais-où et ne n'interrompe dans ma transe.

– S'il te plaît…

Me dit-elle d'une voix douce, à la limite limite d'être aguicheuse et en me posant sur moi ses yeux de biche.

J'ai soupiré et je me suis mis à jouer la mélodie sirupeuse que j'étais en train de composer jusque-là. Je fermais les yeux. Je me suis mis à caresser puis à gratter délicatement les cordes de ma Gibson acoustique. Au bout de quelques notes, j'ai commencé à chanter les premières paroles de ma nouvelle chanson. Ça y était: la magie opérait de nouveau. Je dois reconnaître que la présence de cette demoiselle me réchauffait et me donnait du baume au cœur. Cette nouvelle admiratrice était sortie de sa cachette pour mieux m'écouter jouer. Sans trop que je ne sache pourquoi, je m'entendais mieux chanter.

– Hmm… Hmm… Hmm… Hmm… Hmm...

La magie était bel et bien présente ! Cette beauté fredonnait cet embryon de mélodie et elle m'accompagnait ! Pincez-moi ! Était-ce un rêve ou était-ce vraiment ce qui était en train de se passer ?

(...)

Jusqu'à temps que je sente quelque chose se poser sur ma cuisse droite. J'ouvris brusquement les yeux et les baissai en direction de ladite cuisse. Là, je me rendis compte que cette jeune femme avait posé sa main sur ma cuisse et qu'elle s'était mise à la faire bouger tout doucement, histoire de me caresser un tout petit peu.

Elle posa un doigt sur mes lèvres et elle me dit tout bas :

– Ne dis rien. Prolongeons la magie...

Sa main se déplaça sur mon cou. La belle demoiselle approcha ses lèvres des miennes, et, juste avant de me donner un baiser, elle me chuchota à l'oreille :

– Tu vas aimer mes baisers… Je te le promets...

Puis elle moula ses lèvres sur les miennes et m'embrassa pour la toute première fois. Je savourais avec délice et gourmandise son baiser, et, d'instinct, j'ai pris son visage entre mes mains pour mieux la sentir près de moi.

– Cécilia...

– Qu… Quoi ?

– Je m'appelle Cécilia...

– Mmmh… Belle Cécilia… J'aime déjà tes baisers...

– Et… tu n'as encore rien vu...

– Ah… ouais ?

– Ouais...

C'est alors qu'elle ouvrit la bouche et m'y laissa glisser la langue. Ça y était : nos langues se caressaient et dansaient ensemble. Jusqu'à temps que je sente quelque chose de froid et de métallique. Un… piercing ?

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche