Ô belle demoiselle

Une saga de Mysterious - 8 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 2 : Prologue 2

C'est ainsi que j'ai ressenti la forte envie d'aller dehors, histoire de prendre l'air et de vaquer à d'autres pensées que ma chipie d'ex. Comme je savais qu'il y avait un très grand parc à proximité de chez moi, ce fut là que je me décidais de me rendre.

Avant de partir, j'ai pris grand soin de ne pas oublier mon fameux petit carnet où je notais la moindre idée susceptible de m'inspirer une chanson, un poème ou bien un récit. Ma meilleure amie, bien sûr : une très jolie guitare acoustique Gibson dorée que mon oncle m'avait offert pour mes onze ans et qui ne m'a plus jamais quitté depuis, ainsi que mon cahier de partitions au cas où l'inspiration me venait et qu'une chanson naissait dans ma tête et au bout de mes doigts.

Un dernier passage par la salle de bain pour déposer un petit peu de parfum sur mon corps et me regarder dans la glace : je me sentais bien… et beau. J'enfilais mon manteau léger noir, et je veillais à bien avoir des choses indispensables dans mes poches : mon passeport, les clés de mon appartement, mon iPod ainsi que quelques bonbons à la menthe. Voilà. J'étais prêt. Je sortais alors de chez moi et marchais tout tranquillement en direction du parc, mes écouteurs aux oreilles et qui déversaient de jolies notes de musique électro.

Qu'il faisait beau… mais qu'il faisait beau ! C'était vraiment une jolie journée d'été, et j'avais bel et bien l'intention d'en profiter. Ma prochaine visite guidée n'aurait lieu que quelques jours plus tard, alors… quoi de mieux que de m'accorder du bon temps !

Il me fallut moins d'une demi-heure pour arriver au grand parc qui se trouvait, dieu merci, en retrait du centre-ville. Quelle ne fut pas ma surprise de remarquer, en arrivant, que les gens avaient visiblement et délibérément décidé de passer l'après-midi ailleurs. Remarquez… ils ont raison. Je pourrais donc jouer et peut-être composer comme bon me semble. Qui sait…

Un petit coin de paradis a attiré mon attention. C'était un saule de jolie taille et qui était orné de magnifiques branches aux feuilles vertes. Ce serait parfait pour moi car non seulement il n'y avait pas grand monde du tout, mais aussi parce que je serais à l'ombre.

C'était là que je décidais de me poser. J'enlevais mon manteau. Mais, en réalisant qu'il faisait bien chaud, ce fut mon pull que je retirais à son tour. Voilà : j'étais à présent en T-Shirt bleu turquoise et en jean slim bleu foncé. Et j'étais bien… si bien. Rien n'aurait pu perturber ce bel après-midi. Oh… non.

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche