2 minutes de lecture

Épisode 5 : Arles - nuit

Noël

Ah, la perverse. Si on m’avait dit que je tomberais sur quelqu’un d’aussi …vicieux. Non, c’est vrai, elle ne l’est pas vraiment : elle est toujours très classe. Le choix des mots qu’elle emploie aussi. Mais ce qui s’est passé après le dîner de ce soir…

D’abord, se déculotter et faire de son charme pendant le repas, aux yeux de tous. Ensuite, la manière dont elle m’a fait jouir : une vraie dévergondée. Enfin… au bord d’une route. Et moi, le sexe et les fesses à l’air. Il ne faut pas avoir beaucoup de pudeur pour ça, surtout quand c’est moi qui me retrouve dans sa bouche, à me faire gâter… Facile… ce n’est pas elle qui s’est retrouvée le manche raide comme ça, à ne pas savoir tenir plus de 5 minutes. Non, franchement, elle a fait très fort.

La nuit s’est passée de la meilleure manière qui soit. Pas vraiment froide non plus. Elle a mis tout en œuvre pour me faire à nouveau bander et jouir. Et moi, je me demande si j’ai assuré…

Ah, ce que j’ai horreur de cette situation… Et si maintenant, c’était elle qui avait l’avantage ?

…..

Eulalie

Et bien, finalement, je m’en suis sortie pas trop mal. Il a eu l’air de bien apprécier, dans le fond, le fait de se retrouver cul nu et sexe pareil… C’était jouissif.

C’est vrai, j’ai pas vraiment … Mais c’était si excitant de le distinguer dans le noir complètement à ma merci. La queue entre les jambes. Le souffle court. Et quand j’ai commencé de titiller son anus… Le pied, quoi, vraiment. Je sentais qu’il ne résisterait pas longtemps. Et j’avais raison. Il n’a pas crié mais bon, ces grands soubresauts et ces gémissements…

En fait, on voit bien qu’il n’a plus mon âge mais pour quelqu’un de 60 ans, il est vraiment pas mal conservé. Et non, impossible que je tombe amoureuse. Moi, d’habitude, ce sont les hommes de moins de trente ans qui m’attirent. J’ai le sentiment qu’ils sont plus vivants, plus fougueux, et au bout du compte, meilleurs amants. Mais Noël, honnêtement, il combine tout ça avec… une expérience plus accrue du corps féminin et surtout, un regard différent sur la vie. Ça peut être intéressant, au final.

Ne pas le laisser prendre de l’ascendant sur moi : dominer la situation, me montrer déterminée et qui sait, peut- être pourrons- nous nous engager dans quelque chose où il pourrait y trouver son compte, même si au départ…

Et puis, cette nuit…

On est rentrés chez moi, lui, même s’il était en pleine débandade, toujours assez excité. Et moi, avec l’envie de jouer à la salope. C’est étonnant, tout de même : ma nature, c’est pas vraiment ça. D’habitude, oui, j’aime jouer. Mais je n’ai pas cette envie sourde d’humilier les hommes.

Alors, donc, on a rejoint mon appart. Il n’est pas bien grand. Juste une pièce à vivre avec une petite cuisine, une salle de bain avec douche, bidet et toilette, et une chambre… mais de belle taille avec une fenêtre par laquelle entre le soleil. Là, il faisait noir puisqu’on y est arrivés vers 23h mais demain, je suis certaine que je pourrai le regarder sous toutes les coutures alors qu’il sera encore endormi. Il m’a dit qu’il se réveillait tard. J’en profiterai pour…


Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche