Moins d'une minute de lecture

Poème "Wyylde"

Les yeux sont doucement fermés

La peau est légèrement voilée

Parfum d'amour et de caresses

Qui fait naître une tendre ivresse


Les cheveux jusqu'au bas des reins

Une main lui frôlant les seins

Le désir suscite chez elle

Quelques images passionnelles


Soudain, dans cette étreinte tendre              

Le bien-être vient la surprendre

Une douce vague de plaisir

Qui vient peu à peu l'envahir

Et se termine en un soupir



Écrire à Fantine Lemcecry

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche