Poèmes

Une saga de Mysterious - 101 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 66 : Benoit de toi

*Je te vois,

Tu es là,

Je m'y attendais,

Il n'y a pas de surprise;

A présent...

Je me demande ce qu'il va se passer.


*Je travaille sur un ordinateur,

Non...Là, je suis menteur,

On va dire que je tue le temps,

Peut-être pour espérer tomber sur toi;

J'écoute mes chansons préférées

En me disant que, peut-être, tu les aimeras autant.


*Tu es en approche

Lentement, mais sûrement,

Quand nos mains se serrent

Et, se touchent,

Je ne suis plus aussi intelligent...


*J'écris des poèmes,

Parfois pour parler de mes problèmes,

Mais, pas toujours,

Ne dis jamais que je suis un artiste,

Je suis moi, juste moi:

Un homme de vingt-sept ans, malheureux et malchanceux en amour.


*Je fais mine d'être sur un dossier brûlant

Alors qu'en réalité, c'est toi que j'attends,

C'est ta main que je veux serrer,

C'est ta voix que je veux entendre;

Pour peu que tu sois une autre que d'habitude,

Ce sont tes joues, ou-mieux!- tes lèvres que je voudrais embrasser.


*Je me suis forgé une armure

Pour ne plus avoir à souffrir,

Tu n'y es pour rien

Mais, revenir fort et beau a été dur,

Je ne te laisserai pas m'anéantir...


*Tu me touches le bras,

Ça me rend encore plus Benoit de toi,

Tu me touches l'épaule

Et, je frissonne;

Je ne dis pas que ce n'est pas agréable

Mais, tu mets mon bon sens et ma raison en péril


*Et pourtant, j'en veux encore

Parce que, malgré mes efforts,

Je ne me sens plus à même de résister,

Je n'ai pas le souvenir qu'elles m'ont procuré cette sensation;

Mais, là encore, te comparer à elles ne sert à rien,

Je voudrais juste enfin m'abandonner.


*Serre-moi la main

Ou bien, fais-moi la bise,

C'est comme tu veux,

Je suis perdu: tu le sais peut-être bien,

Je voudrais juste enfin pouvoir lâcher prise...


*Est-ce qu'au moins

Tu as remarqué

Ou réalisé

Que je suis de moins en moins loin?

Je vais au distributeur

Me payer un thé,

Non...Plutôt un café,

Je suis de très bonne humeur;

Qu'est-ce que je vais faire

Si ce n'est pas à moi que tu veux avoir affaire?


*Quelle est la distance

Qui nous sépare?

Ce n'est pas ça qui attire mon regard,

Je trépigne plutôt d'impatience:

Dois-je te laisser venir

Ou bien, est-ce à moi de te rendre hommage?

Ce matin, j'ai lu leurs présages

Mais, parfois, il leur arrive de mentir;

Tu me vois venir de loin,

L'effet de surprise est réduit à un rien...


*Tu ne m'avais rien demandé jusque-là,

Tu t'étais contentée de rester toi-même:

Celle, en fait, que j'aime

Et, dont je suis Benoit;

S'il te plaît,

Ne change surtout rien,

Ça me plaît bien

Quand tu me touches en le faisant d'exprès;

S'il n'y a rien en ce moment,

Alors, je dirais que tu mens...


*Là où je vais,

Je te cherche des yeux,

Moi, amoureux?

Si seulement c'était vrai...

J'aimerais le croire,

Les frissons que j'ai ressenti,

Ils changent ma vie

Aujourd'hui encore;

Tu m'avais demandé de te composer un poème

Et, de te le dédier,

Même si ce n'est pas celui auquel tu t'attends en vérité,

Il me donne l'opportunité de te dire... Je t'aime.

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche