Point de vue

Une saga de La petite fée verte - 4 épisode(s)

Épisode suivant >

3 minutes de lecture

Épisode 1 : Entre Ses Mains

Vendredi, fin de semaine... les projets dont elle s'occupe ont eu raison d'elle... 

Épuisée, à bout de souffle, mais ravie de sa journée elle range, nettoie le cafarnaum que les patients du cabinet ont laissé derrière eux. 

Elle, qui porte d'habitude des pantalons, plus pratique pour exercer sa fonction, s 'est permise une robe longue, la couvrant mais la laissant respirer en même temps... il fait tellement chaud en ce moment.

Cela la fait rire... alors que sur les îles voisines un ouragan fait des dégâts et que l'Europe du nord connait une sacrée vague de froid elle... elle est dans ce paradis tropical, dans une végétation luxuriante mais... l'humidité de l'air et cette sensation de moiteur insupportable...

Peut importe, la journée arrive à son terme, elle se lève, s'étire et se masse les épaules. Cela la soulage, la détend.

La porte s'ouvre et un de ses collègues entre, sans y prêter attention elle continue son mouvement.  Il lui demande rapidement où elle a mal. Surprise et sortant de sa torpeur elle lui répond de ne pas se faire de soucis, mais hésite un court instant lorsqu'il lui propose de la soulager.

Non elle ne veut pas abuser de son temps, et elle n'a rien à lui offrir en échange! Cela le fait sourire et la voyant bien en peine à cacher son mal-être il l'invite à la suivre. Cela ne durera pas longtemps. 

Après tout. Pourquoi pas.

Ils entrent dans son bureau et il lui demande, le plus profesionnellement du monde, de se devêtir. Elle qui accueille les patients à leur arrivée s'est toujours félicitée de ne pas être de l'autre côté du bureau. 

Les joues rosies elle défait le bouton du haut de sa robe, dévoilant son dos endolori mais lui permettant de conservé ses jambes couvertes et ainsi son intimité. Elle s'assoit sur une chaise et lui offre son dos. 

Sa peau s'hérisse lorsqu'il pose ses mains sur elle et commence à la manipuler. 

Cela semble durer des heures et n'est pas si agréable que ça. Elle se sent toute tordue, elle qui l'est déjà dans sa tête. Cette pensée à haute voix le fait rire. Il s'arrête et elle commence à se rhabiller rapidement.

"Pas si vite" il l'invite à prendre place sur la table. Elle connait la suite de l'histoire.

Afin de ne pas salir son vêtement, il lui suggère de s'en délester. L'angoisse est à son comble. Elle en sous-vêtements devant lui! Oui oui c'est un profesionnel de santé mais quand même! 

Elle consent enfin et s'allonge rapidement, espérant couvrir les parties vulnérables de son anatomie.

Ses mains froides se posent, sa peau réagi presque immédiatement,  elle peine à se détendre, si les autres savaient çà!

Puis contre toutes attentes, une vague de bien-être l'envahit, elle se laisse guider, s'abandonne à cet homme.  

Le téléphone sonne. Dure retour à la réalité, son coeur s'accélère, il faut qu'elle réponde et qu'elle décroche vite! 

D'une voix anxieuse elle lui demande d'arrêter, son travail l'appel. Il lui répond, un sourire dans la voix qu'il avait bientôt terminé de toute façon.

Elle se lève entre la porte et lui, prend soin de lui tourner le dos pour enfiler sa robe. Le téléphone sonne, elle entend des pas dans le couloir.

Trop tard... on l'appelle, on la cherche, et cette robe qui ne passe pas.

C'est trop tard, l'ombre se dessine à travers la porte, elle doit choisir et vite, elle sait qu'elle ne peut pas se cacher.

Elle a à peine le temps de faire volte face, face à cet homme aux yeux noisettes, la porte s'ouvre.

"Oh! Pardon." La voix de son patron... la voilà toute honteuse. Lui, ne dit rien, mais lui sourit et calmement s'approche d'elle et l'aide à enfiler son vêtement, il prend le temps de dégager les cheveux sur sa nuque pour ne pas les lui coincer dans la fermeture. Ses mains sont rapides et délicates. 

Elle ose à peine le regarder pour le remercier, timide, honteuse de son corps ainsi exposé et de quelques pensées qu'elle avait pu avoir durant ces quelques minutes. 

Elle reprend ses esprits, respire et quitte la pièce. 

Quelle fut pas sa surprise de voir l'ensemble du personnel l'attendre derrière la porte, un sourire prononcé au coin  des lèvres. 

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche