1 minutes de lecture

Rendez-vous en terre inconnue

Devant le n° de la chambre, vous hésitez un instant. La porte est entre-ouverte... Vous entrez. La pièce est plongée dans une demie pénombre, malgré le soleil extérieur, d'épais rideaux sont tirés au trois quart et une légère musique enveloppe la pièce. Vous êtes un peu surprise que je n'y sois pas.

Sur la table, une bouteille d'un vin doux et sucré et deux verres. Sur le lit sont posés un bandeau et un message que vous remarquez aussitôt : "Mettez vous à l'aise. Utilisez le bandeau et laissez vous porter...". Vous vous exécutez sans précipitation mais le coeur battant. Vous vous servez un verre et dégustez le vin afin de vous détendre un peu.

Assise sur le lit, vous couvrez vos yeux du bandeau. Vous vous allongez au centre du lit, ajustez quelques coussins sous votre nuque... Votre pouls s'accélère encore un peu plus. Le temps s'arrête. Tous vos sens sont en alerte... Vous êtes à l'écoute de la moindre vibration, du moindre bruit...

Et puis... cela se produit... Vous entendez des pas dans le couloir, étouffés d'abord , puis de plus en plus proches. Votre souffle s'accélère légèrement...et... puis un peu plus lorsque vous réalisez que les pas se sont arrêtés au niveau de la chambre où vous êtes. La porte s'ouvre doucement...

Je ne dis pas un mot. Vous devinez mon regard qui se pose sur vous... Vous m'entendez avancer..., poser quelque chose (un manteau ?)...puis vous me sentez plus proche... Je me penche au dessus de vous. Vous pouvez entendre ma respiration. Vous ne pouvez réprimer un léger sourire (De plaisir ? De nervosité ? Peut-être les deux à la fois)... Votre coeur bat maintenant à tout rompre...

Je m'assieds sur le lit. L'excitation vous rend un peu nerveuse. Vous mordillez légèrement votre lèvre inférieure. Ma main vous frôle délicatement l'avant-bras.

Vous sentez mon parfum, puis mes lèvres viennent soudain au contact de votre épaule. Vous avez un léger mouvement de surprise, elles évoluent vers votre visage. Vous n'osez plus bouger. Vous êtes prête à vous laisser porter jusqu'à ce que le plaisir jaillisse...




Écrire à Fantine Lemcecry

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche