3 minutes de lecture

"Sois patiente"

Une odeur sucrée et fleurie se dégage dans la chambre. On dirait un mélange de miel et de jasmin. Le bandeau de soie sur mes yeux m'empêche de voir ce qui se passe.

Je demande d'une voix tendue:

- Qu'est ce que cette odeur?

- Tu vas voir, sois patiente, dit-il d'une voix rauque et sensuelle.

Comment veut-il que je sois patiente alors que je suis allongée sur son lit, complètement nue, les mains et les pieds liés, totalement à sa merci?

Tout doucement, il me chevauche, et je sens son souffle chaud qui s'approche peu à peu de mon oreille.

- Attachée comme ça, tu es la femme la plus sexy que je n'ai jamais vu, je n'ecouterai que moi, je te prendrai sur le champ.

- Qu'est-ce que tu attends alors?

À peine ai-je fini de prononcer ces mots qu'il me fait taire en m'embrassant violemment.

- Non, je veux y aller doucement. Je veux que tu me supplies que je te fasse l'amour. Je veux t'entendre crier mon nom quand tu vas jouir. Je veux que tu atteignes un point que tu n'as encore jamais réussi à atteindre auparavant. Je veux que tu laisses ton corps s'exprimer. Tu me fais confiance?

- Oui dis-je d'une voix hésitante.

- Parfait. Maintenant je veux que tu te taises. Si j'entends rien qu'un seul mot j'arrête! Dis moi que tu as compris bébé.

- Oui, j'ai compris.

Je l'entends prendre un objet sur la table de nuit. D'un seul coup je sens un liquide chaud sur ma poitrine, cela semble être de la cire mais une fois qu'il l'étale, elle se transforme en huile. Mon dieu ce que c'est bon. Ces mains rugueuses caressant mes seins me font sortir un gémissement incontrôlé.

- Chute.

Je sens enfin sa bouche sur mon sein, il lèche mon téton avec la pointe de sa langue. J'en veux plus. J'ai besoin de plus. J'approche mon buste de lui.

- Arrête! Sois patiente, tu seras récompensé.

- Mais, je..

Sans prévenir il me mord le téton violemment.

- Ah!!

- Tu aimes ça?

Il se met à mordiller mon sein droit tout en caressant le gauche avec sa main. Hypnotisée par ses mains sur mes seins, je ne remarque pas que sa bouche descend toujours plus bas, entre mes jambes. Son souffle chaud sur mon entre jambe me fait gémir de plus belle.

- Tu es tellement belle, juste là, dit-il en caressant mes lèvres de son index.

J'aimerai parler mais ses règles sont claires, et je ne veux plus que rien au monde qu'il arrête.

Il écarte avec ses doigts mes lèvres et trouve enfin mon clitoris. Il se met à tourner sa langue d'une lenteur exquise. S'il continue comme ça, dans les secondes qui viennent, je vais jouir.

- Je t'interdis de jouir avant que je ne t'en ai donné l'autorisation dit-il d'une voix sévère, ce qui décuple encore plus mon plaisir.

Il s'arrête net, ce qui me fait gémir de mécontentement.

Je l'entend ce lever, et détacher mes liens aux pieds.

Il écarte mes jambes brusquement et se place au dessus de moi. Je sens son érection qui chatouille mes cuisses.

Il rentre en moi avec une lenteur exquise.

- Putain ce que tu es serrée.

Je n'arrive même pas à prononcer un mot tellement c'est bon.

Il retire le bandeau sur mes yeux. Je croise alors son regard gris et enflammé. Il m'embrasse tout doucement, puis me dit:

- Tu es prête?

- Oui s'ilteplait.

Il se retire alors de moi, me retourne, lève mes hanches et s'enfonce brusquement en moi ce qui me fait crier.

- Ah!

- C'est bien bébé. Je vais pas tenir longtemps alors laisse toi aller.

Il bouge de plus en plus vite, prend mes cheveux et tire dessus ce qui me fait crier encore plus. Il s'enfonce toujours plus loin, encore plus profond. Puis de son autre main, il se met à caresser mon clitoris tout doucement en faisant des cercles.

- Jouis bébé!

Il ne m'en faut pas plus pour partir dans les étoiles. Je me resserre autour de sa queue et je jouis comme je n'ai encore jamais joui. En même temps, je l'entends gémir et je sens sa semence se déverser en moi.

Il se retire lentement de moi, me détache les mains et me prend dans ses bras. Épuisée, je n'arrive même plus à ouvrir les yeux. Je sens ses lèvres douces sur les miennes, et me murmurer: "Je t'aime".