Summer of love...

Une saga de Mysterious - 33 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 30 : "Je suis toute à toi..."

Je suis toujours couché sur elle, et je me penche de telle sorte que mon visage puisse s’enfouir dans sa poitrine.

Bérénice me demande de m’occuper un peu de ses seins ? Elle n’aura pas besoin de me le dire deux fois ! J’a-dore ses seins, et j’a-dore m’occuper de ces bourgeons d’amour. Oh… oui.

Je ne vais pas me faire prier plus longtemps.

J’enfouis mon visage entre les deux beaux seins de Bérénice.

Je dépose de tout petits baisers dans ce creux. Des baisers délicats… Des baisers mouillés.

Bérénice passe ses bras autour de mon cou. C’est comme si elle me disait que ça lui plaît. C’est comme si elle voulait que je continue.

Après les tout petits baisers, les baisers délicats et les baisers mouillés, ce sont à présent des coups de langue que je donne au creux de ses seins. De tout petits coups de langue. De fins coups de langue… Des coups de langue plus rapides… Des coups de langue plus prononcés.

Tout contre moi, je sens Bérénice qui bouge. Je sens son bassin onduler sous moi et se frotter à moi.

Nous sommes si proches, tous les deux. Ça en est vraiment bouleversant. C’est émouvant. Vraiment.

Je suis si amoureux de Bérénice.

Tous les jours, je pense si fort à elle. Matin, au réveil. Matin, quand elle est à la fac et qu’elle s’est vêtue de sa panoplie de l’étudiante sérieuse et que moi, je suis peut-être en charge d’un groupe de touristes pour une visite guidée. Le midi, il nous arrive de nous retrouver. L’après-midi, quand elle est encore à la fac et que moi, j’ai troqué ma tendue d’amoureux contre celle de guide touristique. Le soir, nous nous retrouvons et nous faisons souvent l’amour.

Nous sommes si amoureux.

Oh… oui.

– Attends, chéri…

? Elle m’a demandé de m’occuper de ses seins, et maintenant, elle dit ça. Mais, pourquoi ?

– Ce n’est pas ce que tu crois, mon amour. Tu les aimes, mes jolis seins lourds, ça, je le sais. Et moi, ça me fait toujours quelque chose de voir que tu les adores. Rassure-toi, mon amour… Je veux que tu t’occupes d’eux et que tu les aimes autant que tu en as envie.

Pendant un court laps de temps, je ne suis plus enfoui entre ses seins. Mais, je suis toujours au-dessus d’elle, et elle est magnifique. Vraiment.

Ce que je vois aussi, l’est, magnifique. Un délicieux spectacle pour les yeux : elle a pris ses seins dans ses mains, et elle les a pressés, l’un contre l’autre.

Je suis émoustillé.

– Tu vois, mon amour ? Ils sont tout à toi… Je suis toute à toi... 

Bérénice vient de dire qu’elle est toute à moi ? C’est ce qu’elle a dit ? Qu’elle ne me le redise pas une seconde fois. J’ai saisi ses mots.

Elle est toute à moi !

Et moi, je suis confirmé dans mon idée de lui faire ce quelque chose auquel elle ne s’attend pas...

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche