Summer of love...

Une saga de Mysterious - 38 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 36 : Oh... OUI!

Bérénice pose une main sur l’une de ses fesses, et de sa main, elle se caresse cette fesse.

Moi, je suis aux premières loges, et je la regarde, Bérénice. Je la regarde attentivement. Intensément.

Mes yeux sont braqués sur Bérénice et ne se détachent pas d’elle.

Mes yeux sont braqués sur ses fesses et ne se détachent pas d’elles.

– Tu le vois, mon petit cul, mon chat ?

Quand elle a dit ça, Bérénice avait encore sa main posée sur sa fesse, et elle se caressait. Elle ne me regardait pas, en revanche. Puis, ayant conscience que j’avais les yeux rivés sur son derrière, Bérénice a tourné la tête vers moi et s’est mise à me regarder.

– Il te plaît, mon petit cul ?

Hmmm… Bien sûr que son petit cul me plaît !

Il m’a toujours plu. Oh… oui.

Ses charmes, sans aucune exception, m’ont toujours plu.

Je ne peux pas, je ne sais pas, je n’arrive pas à résister à la tentation.

Bérénice est la tentation incarnée.

Elle est entièrement nue. Quand nous nous sommes endormis, elle a dit, le plus sérieusement du monde, qu’elle avait l’intention de dormir toute nue. Elle a tenu parole, si l’on peut dire.

Et là, elle est à quatre pattes, et elle expose son joli fessier à la face du monde. Ou plutôt… c’est à moi qu’elle l’expose, sans aucun complexe.

Ses deux jolies fesses roses…

Hmmmm…

Mon amour…

Mon amour !

Elle m’expose son beau «petit» cul… et ça me plaît.

Elle sait que je la regarde, cette petite coquine de Bérénice, et elle en joue.

Elle est à quatre pattes.

Elle sait que je la regarde, et, par conséquent, elle m’expose ses deux jolies fesses roses.

Elle se dandine.

Elle… m’excite.

Oh… oui.

Elle a écarté légèrement, subtilement ses jambes. Elle m’a laissé plutôt une jolie vue de son intimité excitée, mouillée, écartée.

– Tu les aimes, mes fesses, hein ?

Oh… oui, je les aime, tes fesses, Bérénice. J’aime tout de toi.

– Tu voudrais… les toucher ?

Oh… oui !

– Tu voudrais… les caresser ?

Oh… oui !

– Tu voudrais… les embrasser ?

Oh… oui !

– Tu voudrais le lécher, mon petit cul, chéri ?

Oh… oui ! Oui ! Oui ! OUI !

– Hmmmm… Je suis toute à toi. Viens...

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche