Summer of love...

Une saga de Mysterious - 30 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

1 minutes de lecture

Épisode 28 : Passion...

– Caresse-toi les seins, Bérénice…

C’est ce que je lui ai dit à un moment donné.

Ses seins sont très sensibles quand on les caresse. Je le sais parce qu’elle me l’a dit, une fois, alors qu’on discutait tous les deux, la tête sur l’oreiller, après un câlin où elle m’avait sucé avec passion et où j’avais joui sur son ventre. Elle prend beaucoup de plaisir quand on se focalise sur ses tétons, sur ses aréoles et juste au-dessus des aréoles.

Du coup, j’ai interrompu le cunnilingus que j’avais commencé à lui faire, le temps d’un instant, et je l’ai regardée dans les yeux. Je le lui ai dit.

Elle a posé les mains sur ses seins, et elle les a empoignés.

Elle les a malaxés, palpés. Elle a pincé ses tétons.

Moi ? J’avais repris le cunni que j’avais commencé.

Je jouissais de pouvoir porter son abricot à ma bouche et je le léchais avec gourmandise.

Son sexe a très bon goût. Un goût de sel. Un goût de mer. Un parfum délicat mais agréable.

Il faut dire que j’aime m’installer confortablement entre ses jambes, la regarder droit dans les yeux, soupirer puis enfin me mettre à la lécher, lentement mais sûrement.

J’a-dore faire des cunnis à Bérénice. Et je sais qu’elle aime beaucoup ça, elle aussi. En général, elle a beaucoup de plaisir quand j’honore son minou.

Elle, elle se caresse les seins.

Elle ondule du bassin.

De temps à autre, elle glisse une main dans mes cheveux comme si elle voulait à la fois me guider et me dire avec ses mains que ça lui plaît que je lui broute le minou.

Elle halète.

– Encore… Encore… Encore !

Je ne sais pas si elle va bientôt jouir.

En tout cas, je veux tout faire pour.

Quant à moi, je sens que ma queue est bien dure.

Je me décide d’écarter les lèvres de Bérénice afin de mieux la lécher. Je distingue très bien son tout petit bouton de rose. J’y porte un fin coup de langue.

Elle crie.

Je la regarde à nouveau.

– Encore… Encore… ENCORE ! S’il te plaît… S’il te…

Je reporte ma langue sur son clito et je la lèche avec passion.

J’aime Bérénice. Et j’aime par-dessus lui donner du plaisir.

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche