Summer of love...

Une saga de Mysterious - 33 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 31 : Toi... toute entière...

– Hmmm… Chéri…

Sa voix est différente de celle qu’elle a d’habitude. J’aime bien cette facette d’elle.

Sa voix est aiguë et quand elle m’a appelé «chéri», c’était comme si elle gémissait parce qu’elle apprécie le plaisir que je lui donne en m’occupant de sa jolie poitrine.

Je suis penché sur elle et je la surplombe.

J’ai une très belle vue, inutile de le préciser !

Bérénice est si jolie. Mais, en plus d’être jolie, elle est très intelligente et bien mature pour l’âge qu’elle a. Nous avons sept ans de différence, mais peu m’importe. Je m’en fiche de cette différence d’âge.

Je suis si heureux avec elle. ELLE, c’est ELLE qui me rend si heureux. Alors… je veux donner le meilleur de moi et lui rendre tout ce bonheur qu’elle me donne en cadeau.

– Tu les aimes, mes seins, mon joli oiseau ?

Je hoche la tête tout en la regardant dans les yeux pour lui répondre.

– Hmmm… Oui… Tu les aimes, mon chat… Hmmm…

Elle vient d’émettre ce petit bruit sexy que j’aime beaucoup. Elle ne se rend peut-être pas compte qu’il lui arrive de faire parfois des bruits sexy, Bérénice, mais moi… je le remarque. Oh… oui.

– Tu les veux, mes seins, chéri ?

Elle me le dit avec un sourire coquin car elle sait déjà, j’en suis sûr, ce que je vais lui répondre.

OUI, je les veux, jolie Bérénice !

JE… TE… VEUX !

TOI… TOUTE… ENTIÈRE… (Et pas que tes seins… mais ça, c’est dans un coin de ma tête, et je ne dévoile pas mes secrets pour le moment)

– Viens ici, chéri…

Elle me montre du doigt la place où elle veut que je sois. Elle a désigné… ses seins.

– Ils sont à toi, mon chat.

Elle le dit en me souriant.

Qu’elle est belle, dans l’intimité de notre chambre.

Je me penche en direction de sa poitrine, ma bouche en première ligne.

Je pose ma bouche dans le clivage de ses monts d’amour, lourds, et je l’embrasse à cet endroit.

– Oh !

Elle a limite crié en émettant ce son.

– Chéri… Chéri… Mes seins… Mes seins… Tes lèvres… Ta langue… Je te veux…

Je ne me fais pas prier, et je me mets sérieusement à caresser ses monts d’amour.

Ses bourgeons pointaient déjà, mais je veux encore les faire pleurer de désir et de plaisir. Je passe ma langue pour leur donner des petits coups, des coups un peu plus rapides, un peu plus vifs. Je passe ma langue pour les lécher.

Je les entoure de mes lèvres pour les sucer, de légères succions, des succions un tout petit peu plus prononcées. Je les entoure de mes lèvres pour les aspirer.

– Aaahhh !

Ça lui plaît…

– Chéri… Chéri… Chéri… Ta… langue… Ta… langue… sur ce téton…

Et elle me caresse les cheveux et y glisse la main alors que je me délecte de ce pic pointu, en érection.

J’espère que ce que je suis en train de lui faire, là, la rend encore plus trempée…

Ce sera plus facile pour moi de lui faire… ce que j’ai envie de lui faire…

Il faut que je l’excite comme il faut...

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche