3 minutes de lecture

Épisode 2 : Le dessert

Le repas se passe. Tout au long ce sont des échanges de regards complices. Ils se désirent l’un et l’autre.

On vient chercher leurs assiettes vides. Le serveur leur propose un dessert, il répond “nous ne savons pas, donnez la carte nous verrons”

En attendant il se penche vers elle et lui murmure “Tu vas aller aux toilettes, et je veux que tu y fasses une photo torride de toi, excite-moi ….”

Elle recule sa chaise et se lève… Ses talons claquent sur le sol, elle s’éloigne et se dirige vers les toilettes. Elle ferme le verrou, ôte sa robe, se retrouve là, avec ses bas, ses escarpins et son soutien-gorge. Elle pose un pied sur le rebord des toilettes, met la tête en arrière, glisse sa main gauche sur sa chatte et avec sa main droite, prend la photo.

Elle lui envoie…. Une photo ou l’on voit sa bouche pulpeuse, sa poitrine généreuse dans ce soutien-gorge en dentelle noire, ses bas, et il devine sa main gauche…..

Il bande encore plus….

Il lui répond : Retrouve-moi à l’entrée… tu as mérité ton dessert… mais pas ici.

Elle se rhabille, retourne à la table, prend son manteau et le rejoint.

Près des escaliers il l’attrape par la taille et l’embrasse fougueusement.

Elle: Où allons nous ?

Lui: ne parle plus et suis-moi

Ils sortent de Beaubourg, traversent la place et se faufilent dans les petites rues, ils sont à quelques pas des Halles. Ils se retrouvent rue Saint-Denis… de nuit… Aucune ambiguïté sur la suite de la soirée, ils pénètrent dans un établissement dont le nom est “Love Hotel”.

C’est d’un ton assuré qu’il dit “Bonsoir nous avons réservé la garçonnière au nom de Robert Smith”

La clé leur est remise… Ils se dirigent vers cette chambre…

Cette pièce au décors capitonné rouge, avec son lit et sa douche a une particularité…. une barre de pole dance devant le lit.

Ils entrent dans la chambre, il la tient par la taille l’embrasse et la fait reculer ainsi…. jusqu’à ce qu’elle soit dos à la barre. Il lui met les mains au-dessus de la tête, accrochées à la barre. Il glisse ses mains sous sa robe, il se baisse “ne lâche la barre sous aucun prétexte” il glisse sa langue sur sa fente dégoulinante, elle frémit de plaisir. Il se relève, lui prend son téléphone, le branche sur l’enceinte “je veux que tu danses pour moi, choisis le morceau que tu veux dans ta playlist”

Comment choisir… Elle a tellement de morceaux qui peuvent s’y prêter.. Elle choisit Still loving you du groupe Scorpions [Elle se souvient de lui avoir fait une belle pipe en rythme sur ce morceau]

Elle commence à tourner autour de la barre comme si elle tournait autour de lui, effleurant la barre du bout des doigts, elle se déhanche au rythme suave et excitant de la musique, glissant la barre entre ses jambes, entre ses seins…. Elle fait glisser sa robe, dégrafe son soutien-gorge et se retrouve à danser en bas et escarpins. Une danse plus qu’érotique, elle se caresse…. Le morceau est quasiment fini.. Il est sur le lit face à elle, il se branle en la regardant…

“Lâche cette barre et viens t’accrocher à la mienne”

Féline, elle s’approche de lui à quatre pattes sur le lit, ses seins effleurant sa peau… Sa bouche se glissant sur sa queue raide.

Elle se tourne et positionne sa chatte face à sa bouche … Un 69 torride, elle engloutit sa queue, lui, glisse sa langue en elle. Il en profite pour lui glisser un doigt dans le cul… Ce cul ouvert pour lui.

Elle glisse sa langue sur ses couilles, tout autour, de grands coups de langues chaude. Elle aspire ses couilles, il gémit “salope, tu es une sacrée suceuse”

Il la soulève et passe au dessus d’elle. Il se met sur elle, plaquée à plat ventre, il s’assoie au-dessus, il lui ferme les jambes, et la prend en levrette ainsi… ses mains sur les siennes… “ne bouge plus, laisse-toi faire” elle essaie de bouger “je t’ai dit de pas bouger” il lui assène des coups de reins. La puissance de ses mains la bloque, elle gémit, sa queue est tellement pleine de cyprine qu’il peut se glisser sans problème dans son cul …  Il la sodomise, couché sur elle… Il va jouir… Il la prend comme une chienne en chaleur, l’embrasse dans le cou.. Il la retourne, il veut la voir jouir….

Il continue de la sodomiser mais face à lui, il tient ses jambes au-dessus de ses épaules… “masturbe-toi” … Il veut l’entendre crier !

Elle gémit, lui aussi… elle jouit… il lâche au même moment son foutre en elle, dans son cul... il l’inonde de plaisir.

Que c’était bon ….

Ils se relèvent et prennent une douche ensemble, s’embrassent, se lavent mutuellement…

Ils repartent détendus de cette bulle temporelle. 

Écrire à AliceW

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche