3 minutes de lecture

Tu bandes?

Il est nu sur la plage. Quand elle s'approche de lui, nue elle aussi, il est en train de s'endormir, allongé sur le ventre, la tête posée sur les bras. Il a roulé toute la nuit.

— Tu bandes?, lui demande-t'elle en s'accroupissant devant lui.

Il émerge à moitié, lève la tête, et entrouvre les yeux sur un entrejambe.

— Hmmm?, dit-il en se redressant sur les coudes pour voir la femme à laquelle appartient ce sexe.

— Tu bandes?

Il sourit un peu niaisement, ne sachant ni où il est ni ce qu'il se passe, et s'assied en essayant de retrouver ses esprits.

— Tu ne bandes pas, constate-t'elle en fixant la queue de l'homme, paresseusement posée sur sa cuisse.

Il continue à la regarder, et ne sachant toujours pas que dire, continue à lui sourire.

C'est une belle femme. Elle est accroupie devant lui, les cuisses légèrement écartées, les avant-bras posés dessus. Elle le regarde en souriant, la tête légèrement penchée sur le côté, les cheveux retombant sur ses seins.

Elle se met à genoux, s'approchant encore un peu plus.

— Est-ce que je peux te faire bander, s'il te plaît?

Il acquiesce avec un petit rire et un hochement de tête. Il aime bien cette femme. Il retrouve un peu ses esprits.

Elle sourit encore et avance sa main pour attraper son sexe. En le massant doucement, elle lui explique:

— J'aurais dû venir avec une copine, mais elle est restée à Paris. J'aimerais lui faire une surprise…

De sa main libre, elle sort son téléphone du sac posé côté d'elle.

— Snapchat, tu sais?

Elle prend une photo: un gros plan du sexe qu'elle tient dans la main, et qui a déjà bien durci sous ses caresses.

— Je l'envoie à Cécile, ok? Et au fait, moi c'est Martha…

— Olivier…

Sans lâcher le téléphone, Martha se baisse et commence à le sucer. Lui se penche un peu en arrière, pour mieux voir ses lèvres aller et venir sur sa queue.

Le téléphone vibre et après y avoir jeté un coup d'oeil, Martha le montre à Olivier.

— C'est Cécile.

Une belle femme, attablée avec une chemise largement entrouverte et une tasse de café à la main. Elle tire la langue et a écrit: “Veinarde! J'en veux aussi!”

Olivier s'est allongé sur le dos, et Martha le branle énergiquement de la main droite, et de la gauche se prend en selfie pour Cécile. Elle s'est déplacée un peu pour avoir la mer en arrière plan. Elle sourit à l'objectif, la langue léchant le bout de la queue qu'elle tient bien en main, les seins lourds posés sur les cuisses d'Olivier.

— À ton tour.

Elle donne l'appareil à Olivier et s'allonge en écartant les cuisses. Il se penche en avant et fait glisser sa langue plusieurs fois sur les lèvres du sexe de Martha, puis en aspire le clito tout en glissant deux doigts. En équilibre sur son coude, il prend une photo du mieux qu'il peut.

Toujours allongée, Martha tend la main pour prendre l'appareil. Elle sourit et envoie la photo, puis referme les yeux pour se concentrer sur les sensations que lui donnent la langue et les doigts d'Olivier.

Pendant ce temps, Cécile a enlevé sa chemise et commence à se masturber. Quand le téléphone de Martha vibre, c'est pour l'avertir qu'elle a reçu un message vidéo de Cécile. Les jambes écartées, elle astique son clito, ses lèvres humides suivant le mouvement. Elle écrit: "Faites-moi jouir!"

Excitée, Martha se relève et montre la vidéo à Olivier.

— Yes we can!, dit-elle en souriant.

Elle pousse gentiment Olivier sur le dos et se met à califourchon sur lui, prend sa queue et se la glisse en émettant un long soupir. Elle ondule des hanches pour sentir l'érection la prendre profondément. Elle donne l'appareil à Olivier, en lui disant qu'il a un meilleur angle.

Cécile reçoit une vidéo: Martha vue d'en bas, qui s'empale sur la queue d'Olivier, ses seins qui bougent en rythme, sa bouche entrouverte. Puis une autre: Martha vue d'en haut, prise par derrière, les fesses rebondissant sous ses coups de hanches.

À quatre pattes, Martha ferme les yeux et se laisse baiser. Quand le téléphone vibre, elle le reprend à Olivier et ouvre la vidéo de Cécile. Le regard dans l'objectif, celle-ci halète: je vais jouir.

C'est Martha qui jouit. Elle se retire et se retourne vers Olivier.

— Éjacule-moi dessus!

Elle tiens son visage à quelques centimètre de sa queue, et son téléphone juste à côté. Elle ferme les yeux quand Olivier éjacule dans un râle.

Quand Cécile reçoit la vidéo, elle jouit enfin.

- - -

Plus tard ils se réveillent pendant que les premiers naturistes arrivent.

— Tu me montreras comment ça fonctionne, Snapchat?

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche