Un beau réveil

Une saga de Mysterious - 19 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

1 minutes de lecture

Épisode 9 : Andromaque et pipe...

-«Continue, Benoit. CONTINUE ! J’aime que tu t’occupes de mes petits seins, délicatement. Je n’avais jamais ressenti ça, avant toi. CONTINUE ! Tu jouis doublement de moi, et j’en suis fière. Mon Benoit… Oh…»

Pendant que je donne du plaisir à Constance, rien qu’en lui embrassant, en lui léchant et en lui suçant les tétons, ma «petite» blonde m’en donne également, encore, en ondulant et en effectuant ces va-et-vient dont elle a le secret. Actrice amateur, lascive, elle me «domine» en restant à califourchon, en étant maîtresse de mon plaisir. Je lui appartiens…

Elle approche son visage du mien. Nos nez se touchent. Je délaisse ses seins, et je pose mes mains sur ses flancs. J’aime les poser sur le bas de ses reins. Je me mets à son service, et j’accompagne ses mouvements alors qu’elle continue, elle, de se balancer, d’onduler, et de me branler.

-«Benoit… Continue de m’embrasser. S’il te plaît… J’ai envie de me sentir bien contre toi, sur toi, pendant que tu poses tes mains sur mon corps. Mon corps, je n’en ai plus honte. Mon corps, je l’aime parce que tu l’aimes. Je t’aime, Benoit! C’est grâce à toi que je suis la femme que je suis aujourd’hui et que j’aime oser. Je… suis… TA… Constance. ENCORE !»

Constance me prend, à califourchon, et je sens, petit à petit, le plaisir m’envahir et prendre possession. Je ne sais pas si je vais être capable de me retenir plus longtemps…

Constance le devine…

-«Je sens que je suis en bonne voie, visiblement… Hmmm… Intéressant… Intéressant. J’adore te donner du plaisir, Benoit. A toi. Et… je connaîtrais bien quelque chose qui te rendrait encore fou, mon amour. Et encore plus fou de moi. Ne… bouge… pas… Et… dé-tends toi, mon chéri.»

Aussitôt dit, aussitôt fait… Constance relâche son étreinte. Elle revient à hauteur de mon pénis. Elle le prend dans sa main, et le branle comme elle sait le faire. Puis, elle approche sa bouche de ma queue, et donne un, puis deux, puis trois, puis d’autres doux coups de langue. Elle prend ensuite mon gland dans sa bouche chaude. Elle me prend… Je vais succomber! PAR PITIÉ… !  

Constance est audacieuse, et je l'aime.

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche