Un beau réveil

Une saga de Mysterious - 19 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

1 minutes de lecture

Épisode 10 : Ceci est une pipe...

Constance ne fait que prendre mon gland dans sa petite bouche, mais c’est déjà beaucoup. La chaleur de sa calanque rose… Les petits coups de langue qu’elle donne à mon gland, comme si elle léchait et dégustait une glace… au combien délicieuse. Elle préfère de loin une glace au parfum «Benoit». Je le vois, et je le sais, à la façon dont elle ferme les yeux et savoure mon membre alors qu’elle se donne et s’abandonne dans cette pipe.

-«Hmmm… Hmmm...»

En plus de me sucer, Constance ponctue ses caresses de tous petits bruits. Petits bruits, mais grand plaisir pour les… MES oreilles. Je sais qu’elle aime par-dessus tout me donner du plaisir, et croyez-moi, la combinaison de sa «petite» bouche toute chaude autour de mon gland, et de ses petits bruits, ça a de quoi exciter un homme. Oh oui !

Je suis allongé sur le dos, de tout mon long, sur notre lit, et je sens les draps, chauds de la nuit que nous venons de passer. Constance est à quatre pattes, dans une posture que l’on pourrait qualifier de «coquine». Je n’ai «malheureusement» pas de vue sur ses fesses, ses délicieuses fesses qui se dandinent, d’après ce que je peux voir quand je regarde ma petite amie me sucer et me lécher. J’ai les jambes écartées, et Constance s’affaire à s’occuper de moi en me prenant dans sa calanque rose. Petits coups de langue sur le gland, sur mon frein… Elle l’engloutit dans sa bouche… Je ne dis rien, mais je n’en pense pas moins ! Et pendant qu’elle s’empare généreusement de ma queue, sa main continue de s’affairer à me masturber. La sensation ou plutôt… la double sensation en est… Hmmm… Sa bouche toute chaude… Sa main qui flatte avec gourmandise mon membre. Je… suis… à… elle. Oh oui !

Soudain, je ne sens plus sa main qui s’emparait jusqu’à présent de la tige de mon pénis. Sa main prend mes bourses, délicatement mais généreusement et les fait rouler. Hmmm… Je halète, j’en gémis. PAR PITIE ! C’est alors que Constance me regarde, les yeux dans les yeux. Que peut-elle penser à ce moment-là ? Qu’a t-elle donc (encore) en tête ?

Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche