Un beau réveil

Une saga de Mysterious - 19 épisode(s)

Épisode suivant >

2 minutes de lecture

Épisode 1 : Dialogue sur l'oreiller

-"Allez! Debout, mon chéri! Je sais qu'on est dimanche, et qu'en général, le dimanche, on fait la grasse mat'. "

Je me retournai, toujours ensommeillé.

-"Tu sais que j'aime la faire, et je sais que tu aimes la faire aussi, vu notre métier à tous les deux. Mais, aujourd'hui, c'est différent. Mes parents nous attendent pour le déjeuner. Ils t'aiment bien, tu sais, et ils sont heureux pour moi parce que tu m'aimes et parce que tu me rends heureuse."

Elle avait raison, Constance... Ses parents m'aiment bien, il faut le reconnaître.

-"Mais là... ils seraient capables de péter un câble si l'on ne vient pas. Et tu peux me croire... ils ne verraient pas ça d'un bon œil. Ils nous feraient la moue pendant un bon petit moment."

Il fallait que je me décide et que j'agisse au plus vite: me lever... prendre une douche... m'habiller...

Mais, Constance, infatigable, insista:

-"Et crois-moi... pour redorer ton blason, il faudrait que tu te lèves de bonne heure et que tu te comportes comme un petit ange ou bien comme le gendre idéal. Allez! Debout, Benoit! Tu ne veux pas?""

Je la regarde, avec défi, et je la provoque en lui tirant la langue. Elle me répond du tac au tac, en me faisant la moue et en me tirant la langue, à son tour. Ah... la belle "petite" langue de MA Constance... Je ne peux pas y résister. Je ne peux pas LUI résister, à elle, de quelque manière que ce soit. Elle a le don de me faire fondre. Elle seule.

-"Alors comme ça... tu as décidé de me provoquer? Tu ne veux pas te lever, mon cœur? Très bien! Tu l'auras voulu. De toute façon, j'ai de quoi rendre ton réveil meilleur... plus agréable... plus délicieux. Tu n'es pas près d'oublier ce réveil de sitôt. Ne bouge surtout pas, mon amour!"

Les mots de Constance m'excitèrent... Au plus haut point. Je montai alors au créneau:

-"Hmmmm... Rien qu'à t'entendre, Constance, ça égaye encore plus la perspective de se lever, et de rendre visite à tes parents. Que peux-tu donc bien mijoter, chérie? Allez! Déballe ton sac!

-"Je ne vais pas te le dire, parce que sinon, ce n'est plus une surprise, mais... je suis sûre que tu vas aimer!"

Sur ces mots, Constance déposa un doux baiser sur mes lèvres, doux comme une plume, et se leva. Elle portait une jolie nuisette courte de couleur noire, en dentelle. En plus d'être canon dedans, la nuisette mettait ainsi particulièrement en valeur sa petite poitrine. Ses deux jolis petits seins tout mignons... JE... LES... ADORE! Quand mes yeux l'ont déshabillée et se sont dirigés vers son sud, je vis qu'elle portait un shorty en dentelle, au combien sexy, bleu poudre. Constance est belle, et je l'aime.




Écrire à Mysterious

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche