2 minutes de lecture

Une rencontre excitante

Alors qu'elle avait écrit un article sur son blog personnel, elle envoya le lien sur son compte Twitter. En libertine affirmée et audacieuse, elle espérait toucher un large public un peu aventureux.

Bien lui en a pris, car aussitôt son tweet fut un favori. Favori d’un monsieur au nom évocateur « Nicoquin libertin ». Un message suivi et le dialogue commença. Le libertin annonçait clairement la couleur, il avait envie de découvrir d’une façon coquine la lady et son grand cœur. Un bref passage en visuel avec ombre et lumière afin de garder un peu de mystère et un rendez-vous fut pris rapidement.

Ses talons résonnent sur le dallage noir du couloir qui mène à son appartement. Un dernier coup d’œil à son miroir de poche et elle patiente deux secondes devant la porte. Celle-ci s’ouvre et elle entre. L’homme est nu et il l’attend. Son sexe fier et dressé, il est déjà bien excité. Un baiser sur ses lèvres et il sourit. Il tend la main et la déshabille. Ce qu’il découvre sous ce manteau le fait bander comme un taureau. Un soutien-gorge pigeonnant rouge dévoilant deux seins ronds et lourds. Il sourit encore et fixe ces obus dont les tétons dardent déjà. Il s’allonge sur le lit et l’attend. Telle une belle salope elle prend son temps, s’installant d’abord entre ses jambes et de sa main jouant avec son membre.

La voilà qui se penche, ses seins effleurant les bourses bien gonflées tandis que sa langue lape le gland. Le monsieur caresse ses cheveux alors qu’elle prodigue mille soins au membre dur. Elle le regarde comme elle sait faire et cela semble lui plaire. Il la complimente sur sa façon de le sucer et elle redouble d’ardeur pour le contenter. Mais il l’arrête dans son élan, il ne veut point venir pour l’instant. Il la pousse à son tour sur le dos et sort de leur écrin les deux seins pointant. Il en prend un en bouche et taquine l’autre de sa main, elle se sent humide et le voudrait en elle, mais il fait durer le supplice et l’embrasse à présent entre les lèvres. Il se délecte de sa saveur tandis qu’elle gémit de plus en plus fort. Quand il taquine son clito elle perd pied. Alors qu’elle va jouir de tout son soûl il s’arrête brusquement et lui sourit. Puis de baisers il la parsème, elle n’en peut plus et lui demande d’entrer en elle. Un préservatif il enfile, et d’un seul coup il se l’enfile… Prenant ses mains au-dessus de sa tête, ses lèvres cherchent les siennes. Les va et viens sont lents et profonds, et elle bouge son bassin venant à sa rencontre. Quand il accélère le mouvement, plus fort et profondément il va. Leurs lèvres se scellent dans un long baiser quand enfin ils atteignent l’ultime volupté. Quand leurs corps se séparent, elle s’étire… Point de câlin, c’est trop intime. Elle ne veut pas qu’il pense qu’il y a autre chose que du sexe entre eux, c’était la clause, celle de se voir mais sans promesse ni espoir. Elle se lève et se douche rapidement, puis reprends ses vêtements. Un léger baiser et elle disparaît, le sourire aux lèvres, satisfaite… 

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche