4 minutes de lecture

Une rencontre imprévue

C'était un lundi matin au mois de juin, après un week-end difficile, il démarrait une semaine qui lui semblait longue.

Seul dans son bureau, au frais, il cherchait désespérément la motivation pour travailler.

Tout en traitant ses dossiers du jour, il reçu un vidéo d’Elle avec des oreilles de lapin d’un filtre Snapchat.

Il la voyait régulièrement dans des rencontres professionnelles. Il la trouvait pétillante, charmante, pulpeuse, mais n’avait jamais envisagé qu’il puisse se passer quelque chose entre eux.

Il commença un échange par message …

L - Jolie Lapine, tu es bien matinale

E - Je suis dans les bouchons, je vais à Paris, et j'ai chaud

L - tu n'as pas la clim

E - et non pas dans ma voiture ....

L - moi dans mon bureau il fait frais ...

E - tu veux que je te réchauffe ?

L – [Surpris par son audace, je rebondis sur sa phrase] je ne suis plus un lapin de 6 semaines... tu passes la journée à Paris ?

E - Non la matinée, on déjeune ensemble ?

L - Malheureusement je suis pris, mais on peut se voir après...

E - On est d'accord que nous parlons de la même chose et qu'il y a aucune ambiguïté sur la suite ....

L – Oui [Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, certainement la chaleur, la fatigue du moment, le besoin de décompression, …]

E - ok, retrouvons-nous sur le parking de la pépinière à 14h

L - Ok

E - j'ai très chaud d'un coup....

14H arrive

Après l’avoir rappelée pour être certain qu’elle ne se dérobe pas, il la rejoint à moto sur le fameux parking.

Elle l’attend dans sa voiture à l’écart, fenêtre ouverte, à la recherche d’air frais. En la voyant, il lisait le désir, l’envie dans son regard. Il gare sa moto, se rapproche de la voiture, la laisse descendre …Elle est habillée d’une simple robe noire, de hauts talons … Ses lèvres pulpeuses lui font un grand sourire, il ne peut résister … il plaque contre la voiture, l’embrasse avec fougue, elle répond à ce baiser avec envie. A travers la robe, il prend ses seins à plein mains, les sent lourds et gonflé de désir. Il la retourne soulève sa robe et découvre une jolie culotte en dentelle noire … lui caresse et prends les fesses, sent qu’elle frémit. Il sent qu’elle a très envie et se dit voilà une jolie salope…

- Lui : « tu veux réellement ? »

- Elle avec un regard de braise : Oui

Il regarde les alentours et ne voit aucun endroit pour s’isoler, ... il lui dit "suis-moi", il monte sur sa moto, elle le suit en voiture. Il sait où aller, une forêt dans laquelle il court régulièrement. Sur le parking, il découvre du monde, par chance, elle a une paire de baskets dans son coffre. Les voilà s’enfonçant dans la forêt.

Un premier stop, où il en profite pour l’embrasser, la caresser sous sa robe, et découvrir à quel point elle est humide. Avec son regard, elle lui dit, j’ai envie, prends-moi, …. Excité, il l’emmène à l'abri des regards.

Il la plaque contre un arbre, il lui ôte sa robe, ses mains se baladent sur tout son corps, il découvre des seins magnifiques, lourds qui emplisse les mains d’un « honnête » homme, il découvre des tétons durs et pointant au travers la dentelle, ne demandant qu’à être mordillés. Un de ses mains finit dans sa culotte, tellement trempée, tellement chaude, qu’elle inonde ses doigts, il lui donne à sucer … de son côté, elle n’est pas en reste, elle s’active en ouvrant son pantalon, elle sent qu’il bande très dur, elle sort sa queue et se baisse. Accroupie, contre l’arbre, elle se lance dans une fellation, longue et baveuse. Il la sent gourmande, sauvage, salope …

La raison leur rappelle leurs obligations professionnelles …. Tous les deux en veulent plus, ils conviennent de se retrouver à son bureau à 18 h.

Il remonte sur sa moto, en se disant, voilà une vraie salope qui aime le sexe comme il en a rarement rencontré…

A 18 heures, Elle pousse la porte de son bureau, elle n’a pas le temps de poser son sac, qu’il est déjà sur Elle, tel le lion sur sa proie, la plaque contre le mur, vérifie tout de suite l’état de sa chatte, elle coule … Depuis cet aperçu de fellation, il ne pense qu’à elle, il ne pense qu’à la baiser…. Il l’attrape, la pose sur son bureau lui écarte les cuisses, découvre sa fente luisante qui ne demande qu’à être remplie…Il la prend sauvagement, elle lui dit baise moi, prends moi …

Elle veut le monter, il s’allonge sur la moquette et la voilà indécente, un regard de feu, qui s’empale sur son braquemard gonflé de désir… Elle commence à danser sur cet axe, Lui, voit ses seins se balancer, il les prend, les caresse, joue avec les tétons … De son coté, elle ondule de plus en plus vite la tête en arrière, depuis cette balade en forêt, il ne pense plus qu’à un chose, la faire et la voir jouir … Il glisse main pour atteindre son clito et le frotter en même temps qu’elle danse sur son sexe …. Et la voilà qui se tend de plaisir, qu’elle crie, il sent qu’elle est bien … Elle a un orgasme fulgurant … Elle s’écroule sur lui avec un sourire de satisfaction… Elle a eu ce qu’elle voulait ce matin en le contactant …

De l’intense, de la chaleur, de l’imprévu, de la surprise, … Du sexe… Une question se pose où cela les mènera-t-ils ?

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche