Vieux cochons !

Une saga de Thalia_Devreaux - 21 épisode(s)

< Épisode précédent
Épisode suivant >

5 minutes de lecture

Épisode 19 : Les conséquences de la vengeance

Trouver un moyen de se débarrasser de monsieur Dupré, voilà mon objectif du week-end. Pour l'instant je n'ai pas de nouvelles de Raymond, ce qui m'arrange bien. J'espère qu'il en restera à sa petite vengeance qui m'a déjà compliquée la vie. C'est sereine que je vais me coucher le vendredi soir avec l'envie de sortir le lendemain avec mes amies.

La journée se révèle agréable avec un beau temps. Ma mère a décidé de faire quelques courses. Elle a changé d'idée pour le menu du dimanche. Heureusement, je ne croise pas Marcel au supermarché. En rentrant à la maison, nous voyons monsieur Beaumont en train de vider le coffre de sa voiture. Ma mère a la mauvaise idée de m'envoyer vers lui pour lui demander s'il a besoin d'aide. Par le passé, c'est arrivé que je lui ai donné la main pour ranger ses commissions.

— Ce n'est pas de refus, me dit-il avec un grand sourire.

Je ne me sens pas à l'aise mais je tâche de ne pas le montrer. Je prends deux sacs lourds et je pénètre dans sa demeure pour la première fois depuis que j'ai couché avec lui. Je ressens une étrange sensation.

— Je ne te l'ai jamais dit mais t'as un beau cul.

Je le remercie pour son compliment, même si ça manque de sincérité. Je pose les achats sur sa table de la cuisine et je m'apprête à repartir. Il se met entre la sortie et moi.

— Je suis content de te voir parce que ça fait plusieurs jours que je voulais te parler.

Je croise les bras, légèrement inquiète de ce qu'il risque de m'annoncer. Surtout qu'il arbore un grand sourire et que ses yeux ne se détachent pas de mes courbes. Il n'a aucun moyen de pression pour me faire coucher de nouveau avec lui.

— Tu te rappelles de diablotin56 ? Et bien figure-toi que mardi matin il m'a envoyé une photo de toi.

Putain ! Je rectifie ma pensée, il n'avait aucun moyen de pression jusqu'à la réception de ce message gênant. Marcel s'est empressé de la diffuser avant que je ne conclus un accord avec lui. C'est grâce à mon voisin qu'il a pu me rencontrer et j'imagine que s'il lui a transmis la photo, c'est sa façon à lui de renvoyer l'ascenseur...

Mais c'est une blague ! Ça ne s'arrêtera jamais ! J'ai envie de hurler, bien fort mais ça ne servirait à rien. Alors que Marcel et monsieur Beaumont étaient hors jeu, par la faute de Raymond, ils sont revenus dans la partie. Je n'ai pas d'autre choix que d'accepter de coucher de nouveau avec lui. Nous convenons de le faire dans l'après-midi, une fois que mes parents seront partis au cinéma.


L'attente jusqu'à l'heure de rendez-vous me semble interminable. J'ai envoyé un message à Marcel pour le remercier d'avoir diffusé l'image. Il me confirme l'avoir fait avant notre accord mais il me rassure en me disant que c'est la seule personne à qui il l'a transmise. Tout comme lui serait le seul membre à l'avoir reçu de la part de Raymond. En conclusion de notre bref échange, il m'écrit qu'il va regarder notre dernière vidéo lorsque sa femme sortira avec ses copines dans l'après-midi...

Je n'attends pas plus de cinq minutes après le départ de mes parents pour aller chez monsieur Beaumont. Il m'ouvre rapidement. Nous ne tardons pas à en venir directement au fait, en allant dans la chambre. Au moins il ne perd pas de temps, plus vite ce sera fait, plus j'aurais de temps pour réfléchir.

— Ne te déshabille pas ! Me dit-il alors que lui le fait. J'aimerais que tu me fasses un strip-tease. Il me faut bien un petit plus par rapport à la dernière fois.

Ou sinon il ne supprimera pas la photo... Je pousse un soupir avant de m'exécuter. Je n'ai pas la tenue très adéquate pour ça. Tant pis, je ferais comme je peux !

Il manque de la musique pour m'aider. Je commence à bouger en cadence, avec une musique de Daddy Yankee dans la tête, ça devrait faire l'affaire. Comme il le souhaite, je tourne lentement sur moi-même au départ, faisant ensuite glisser mes mains sur mes seins, mon ventre, mes hanches, mes fesses et puis mon sexe. Je retire doucement mon t-shirt, tout en continuant de me déhancher.

Je le regarde et je vois qu'il apprécie le spectacle. Il est assis sur son lit, tout nu, son sexe grossissant à vue d’œil, la main posée contre. Je lui dévoile mon soutien-gorge, un classique, rien d'affriolant et c'est très bien ainsi. Je jette mon haut vers lui et je suis que ça l'excite.

J'avais mis un short en jean court, que je déboutonne. J'ai plus de mal à le faire glisser tout en bougeant. Ma culotte menace de partir avec et je dois tirer dessus pour qu'elle reste en place. Il se caresse maintenant et étrangement, je me sens émoustillée. Ça me plaît de le faire bander. Je n'apprécierai pas que ce ne soit pas le cas. Le bas finit au sol et je le repousse du pied.

Je me laisse aller à ce petit jeu, ne regardant que lui. De toute façon, sa chambre est petite, son lit est collé à une sorte de meuble bibliothèque, rien de bien intéressant. Je dégrafe mon soutien-gorge et le jette vers lui. J'attrape mes seins que je presse. Je m'agenouille sur le rebord du matelas pour être plus près de lui. Je caresse ma poitrine avant de mettre une main entre mes cuisses.

Une chaleur s'y dégage, ainsi qu'une moiteur, conséquence de mon excitation dans ce strip tease. Je me redresse pour retirer ma culotte en rythme avant de la jeter sur le côté. Je n'ai pas envie de lui envoyer pour qu'il la renifle ou qu'il me la souille.

Il met un préservatif et d'un geste de la main, il m'invite à venir. Il avance vers moi avec un oreiller qu'il met sous sa tête. Il veut que je le chevauche. De face, il peut malaxer mes seins pendant que mon bassin monte et descend le long de sa queue. J'y prend un certain plaisir mais ce n'est pas ainsi que je vais prendre mon pied.

Après plusieurs minutes, nous changeons de position. Je me retrouve prise en levrette jusqu'à ce qu'il se mette à jouir. Il m'en aurait fallu plus pour avoir un orgasme mais de toute façon, je ne suis pas venue pour ça.

Je le quitte rapidement pour aller prendre une douche et contacter mes copines pour la soirée de ce soir. J'ai besoin de me changer les idées...

Écrire à Thalia_Devreaux

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche