Camille_Eelen

« Mon genre est mauvais.»

Ses histoires

Fragments

Épisode 6 : Obscurité.

L’obscurité te déshabille. L'ombre ne te cache pas, ne t'oblitère pas, elle te révèle. Elle te désigne comme la douleur montre le plaisir, comme chacune de mes absences me hurle ta présence. Tu es là, intensément, intimement. Ce que tes cheveux et ta main cachent - oh à peine - n'est nullement dissi......

Lire l'histoire (1 min) ...

Fragments

Épisode 3 : Ta main.

Tu me tiens. Tu as dans ta main ce qui fait de moi un homme. Un morceau de chair, de sang gonflée, érigée. Une excroissance de force et de puissance crânement montrée n'osant avouer qu'elle n'est rien sans le vide. Ce petit espace vide au creux de ton corps. Cette absence qui remplit mon désir. Tu m......

Lire l'histoire (1 min) ...

Ton cul, lettre érotique.

Marylou, Il est temps, ma belle absente, de t'écrire une lettre dont ton cul sera l'alpha et l'oméga. Palimpseste sur lequel, sans me lasser jamais, j'écris et réécris ma quête. Celle de ton plaisir dont je distille une pauvre liqueur qui me réchauffe, un peu, l'âme et le corps. Mais elle n'est rien......

Lire l'histoire (1 min) ...

Fragments

Épisode 5 : Ton sexe.

Ce que je te montre n’est pas mon sexe. C’est autre chose. Ce que je te permet de voir et bien plus que ce que tu vois. Ce que tu me dis tant aimer, que tu désire prendre ou lécher, pénétrer ou caresser, c’est une blessure qui me rend plus forte, un vide qui remplit l’esprit des hommes et le rend pl......

Lire l'histoire (1 min) ...

Elle

Épisode 1 : Encule moi.

“Encule moi” Deux mots. Une phrase simple. Elle me demandait de la prendre par le cul. Elle le demandait ou elle l’exigeait. Ce n’était pas clair. Rien n’était clair depuis le début de soirée. Chez elle. Elle avait insisté pour que je vienne dans son appartement. Étonnant, pour une première rencontr......

Lire l'histoire (6 min) ...

Elle

Épisode 2 : Contrainte.

Cette fois, c'est elle qui s'était déplacée. Il l'avait invitée. Elle le faisait rarement. Il y avait quelque chose chez lui qui l'avait touchée. Au delà du physique, une proximité intellectuelle, un amour des mêmes livres, films… Elle avait aussi perçu de l'intelligence. Il était au dessus de la mo......

Lire l'histoire (24 min) ...

Fragments

Épisode 10 : Archipel.

Archipel, ton corps émerge des draps froissés et dans ce lit-océan, tu m'as naufragé. L'aube en sculpte les contreforts. Hier, nous avons joui. Et ton corps en exhale le sel. Hier, je t'ai rendu hommage. J'ai joui comme un disciple imite son maître. Lorsque ton cul, plein et intimidant, s'est tendu ......

Lire l'histoire (1 min) ...

#altruisme

Le gazouillis me tira de ma torpeur. Je sommeillais dans mon canapé la tête sur un coussin, un livre sur la poitrine et une demi-molle en poche. C'était le premier vrai jour de printemps. J'avais choisi de sacrifier mon après-midi à la paresse et à la lecture. Twitter en avait décidé autrement. Je l......

Lire l'histoire (4 min) ...

Sapide

Je crois que j’ai toujours aimé lécher. J’ai laissé ma langue découvrir le monde. Mes parents ont souvent poussé des hurlements devant les choses sur lesquelles je laissais traîner ma langue : fleurs, herbes, arbres, limaces, parents proches ou goudron. Je ne pouvais m’en empêcher, il fallait que je......

Lire l'histoire (8 min) ...

Trois

LUI : Tu as l’air d’apprécier. Tu as les yeux qui brillent, mon ami, lorsque tu regardes son corps. Je le vois. Je vois tout, confortablement installé dans mon vieux fauteuil club. Juste devant moi, le lit, comme une scène de théâtre. Tréteaux moelleux où toi et elle faites l’amour. Il est superbe c......

Lire l'histoire (4 min) ...

Le cantique du macaron

A l’Eglise Pendant le sermon, si le prédicateur paraît croire à la « pureté des jeunes filles chrétiennes », ne vous mettez pas à pouffer de rire. Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation, Pierre Louÿs A l’Eglise Pendant le sermon, si le prédicateur paraît croire ......

Lire l'histoire (13 min) ...

Fragments

Épisode 4 : Ton ventre.

Le monde se résuma à une tache de lumière sur son ventre. Tranchant l’entrejambe, le trait de fusain d’une toison sombre traçait un axe de symétrie entre la naissance des cuisses. Ses hanches pleines et amples me disaient l'étrange malédiction du plaisir, sa quête éperdue et l'éternel recommencement......

Lire l'histoire (1 min) ...

C'est l'amour à la plage...

C'était en 1986. J'avais 14 ans. Valérie, ma tante, m'avait proposé de m'emmener avec elle sur les côtes du Nord pour deux semaines de vacances. Pas le glamour de la Côte d'Azur mais c'était déjà ça, mes parents ne pouvaient nous emmener en vacances cette année là, et puis, je l'aimais bien tante Va......

Lire l'histoire (6 min) ...

Hosanna

Ne dites pas : « Elle jouit comme une jument qui pisse. » Dites : "C’est une exaltée." Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation de Pierre Louÿs, 1926. Ne dites pas : « Elle jouit comme une jument qui pisse. » Dites : "C’est une exaltée." Manuel de civilité pour le......

Lire l'histoire (1 min) ...

C'était un mardi.

C'était un mardi, l’air était doux, le printemps avait reverdi le parc de l'hôpital. Je regardais le monde autour de moi. Il était différent. Il venait de changer. “Je vais être franc, vos analyses sont mauvaises.” Il était gentil, cet oncologue. Humain et tout. Il parlait doucement. Il cherchait le......

Lire l'histoire (11 min) ...

Fragments

Épisode 7 : Le matin.

Chaque matin du monde, ton corps constrictor construit, de la ligne du dos au sillon de tes fesses, une tresse de chair. Un entrelacement qui raconte une histoire. Chaque matin du monde, je te regarde et, doucement, je pleure. ......

Lire l'histoire (1 min) ...

Fragments

Épisode 8 : Ton con.

Dieu est un con. Lorsqu’entre tes cuisses ouvertes, ton sexe se dévoile, je sais que le monde fut d'abord cela. Il n’y eut ni argile, ni éther à façonner, Dieu est une femme qui entrouvrit ses cuisses pour se donner du plaisir. L'univers est né de la jouissance d'une déesse se caressant doucement, p......

Lire l'histoire (1 min) ...

Fragments

Épisode 2 : À l'origine.

À l’origine de mon monde, il y a toi. Toi et ton sexe. Ton âme, sans doute, y est cachée ou peut-être s’y est-elle réfugiée ? Entre tes cuisses entrouvertes, je perçois sa présence, j’en reconstruis les méandres. Je t’envie ton corps de femme, tes seins, ton ventre, ton con, ta peau ; si à l’aise av......

Lire l'histoire (1 min) ...

Fragments

Épisode 1 : Nue.

Nue, tu pourrais affronter toutes les armées du monde. Nue, tu n’as plus rien à craindre de la peur, de la médiocrité, de la haine, de la honte. Nue, tu me fais croire en Dieu. Nue, ton regard est plus sensuel que ton cul, plus chaud que ton con. Nue, tu es belle. Nue, tu es. ......

Lire l'histoire (1 min) ...

Fragments

Épisode 9 : Ton dos.

De dos, sur une chaise drapée, elle me montrait son cul. Un cul rond et plein. Un cul sublimant la vie comme un requiem le ferait de la mort. Au bout d'un dos qu’Ingres aurait dû peindre, je ne voyais que ce cul théâtral dont la jupe relevée sur les hanches ajoutait au décorum. Attente des trois cou......

Lire l'histoire (1 min) ...

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche