6 histoire(s) érotique(s) autour du thème "plein-air"

Buenos Aires

Une nuit tropicale, la sensation du corps qui ne doit pas faire d'effort pour avoir chaud.  Une odeur qui mélange le moite et la transpiration propre. Celle qu'on ne sent pas sur soi mais sur l'autre. Buenos Aires en décembre est chaud et humide, sans excès. Juste ce qu'il faut pour être habitué à v......

Lire l'histoire (5 min) ...

Délices Erotiques - Emma & Mathis

Épisode 5 : Jour 5 - Thème : Leaves (Feuilles)

Avant la fin des beaux jours, Emma et moi avions décidé d’aller faire un pique-nique dans une jolie prairie connue de nous seuls. A l’abri des regards indiscrets. Nous marchions main dans la main sur le sentier de terre battue. Elle portait le plaid et moi le panier contenant notre repas. Le pâle so......

Lire l'histoire (4 min) ...

La plage

Début septembre est la période idéale pour se promener seul sur les plages du Landedoc-Roussillon. Un ciel vierge de tout nuage, un soleil chaud mais pas brûlant, une légère brise. Après s’être fait lécher les pieds par les vagues d’une Méditerranée vidée de ses hordes de touristes, Martine professe......

Lire l'histoire (2 min) ...

Ô belle demoiselle

Épisode 4 : Cécilia 1

Elle avait la vingtaine, probablement vingt-deux, vingt-trois ans. Elle n'était pas très grande, tout du moins comparée à moi, avec mon mètre soixante-dix et mon corps sobrement musclé. Elle, elle faisait pas loin d'un mètre soixante, je pense. Ses cheveux étaient bien longs. Ils étaient bruns et il......

Lire l'histoire (2 min) ...

Ô belle demoiselle

Épisode 1 : Prologue 1

J'avais grand besoin de sortir et de prendre l'air. En plus, c'était l'été et il faisait beau. Le soleil était de la partie, et dieu sait que je raffolais de ce type de journées. Et d'ailleurs… j'aurais bien fait d'en profiter. J'avais du mal à me remettre de ma rupture d'avec Karine, ma dernière pe......

Lire l'histoire (1 min) ...

Ô belle demoiselle

Épisode 3 : Prologue 3

De mon sac en bandoulière, je sortis un stylo, mon petit carnet à idées ainsi que mon cahier de partitions. De mon étui, je pris avec précaution ma jolie Gibson acoustique dorée. J'avais posé mon manteau à même l'herbe, un peu comme une petite couverture, afin de m'asseoir dessus. J'avais pris ma Gi......

Lire l'histoire (1 min) ...

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche

Appuyez sur "Entrée" pour effectuer votre recherche